Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

PHILIPS renforce sa présence en Arabie saoudite

Mardi 18 mars 2014 à 09h52

Le géant néerlandais Philips a annoncé lundi le rachat d'une société saoudienne spécialisée dans l'éclairage pour 235 millions de dollars (169 millions d'euros), renforçant de la sorte sa position dans une des plus grandes économies du Moyen-Orient.

Philips va en fait racheter à un consortium 51% des parts de la société General Lighting Company (GLC). Les 49% restants seront aux mains de la société Alliance, la holding du fondateur et président de GLC, Abdullah al-Hobayb.

Les activités de Philips dans l'éclairage en Arabie saoudite seront couplées à GLC et la société nouvellement formée, qui emploiera quelque 1.300 personnes, se nommera "Philips Lighting Saudi Arabia".

"Cette co-société sera un des leaders dans l'éclairage en Arabie saoudite", a assuré Philips, qui mise sur le succès du LED dans les prochaines années, dans un communiqué.

"Le marché saoudien de l'éclairage devrait croître de manière substantielle sur la période 2014-2018, porté par des investissements ciblés dans la construction ainsi que des investissements publics et privés dans des projets d'éclairage à faible consommation d'énergie", a ajouté la même source.

Présent en Arabie saoudite depuis 1935, Philips assure qu'il bénéficiera de la position dominante de GLC sur le marché saoudien, notamment ses canaux de distribution. GLC profitera quant à elle des innovations technologiques de Philips, selon son président Abdullah Al-Hobayb.

Fondé en 1891, Philips a longtemps été spécialisé dans la production de téléviseurs et de petit électroménager. Mais depuis une dizaine d'années, le groupe a développé la production de matériel médical, comme des scanners à résonance magnétique, et des systèmes d'éclairage.

Copyright © 2014 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn