Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn

Le spécialiste de la conversion d'énergie ENAG repris par son management

Vendredi 04 avril 2014 à 08h30

Épaulé par cinq managers de l'entreprise et des industriels, Henri Le Gallais, actuel directeur général du groupe ENAG, reprend l'entreprise avec le soutien de CM-CIC Capital Finance qui investit 1,3 M€, aux côtés de Nestadio Capital pour un montant de 0,3 M€. Basé à Quimper depuis près de 70 ans, le groupe ENAG conçoit et réalise des équipements de conversion d’énergie pour des usages intensifs dans des environnements sévères comme la marine, l’offshore, la défense, le ferroviaire, la navigation de plaisance, l’aéronautique et l’industrie. Le groupe emploie environ 100 personnes et réalise un chiffre d'affaires de l’ordre de 16 M€ dont 65% à l'export, directement et indirectement.

Créé en 1946 par Pierre Gane, qui a l'idée de récupérer des alternateurs de camions américains pour les remonter sur des bateaux de pêche, ENAG est devenu l'un des spécialistes français de la conversion d'énergie. Le groupe ENAG a, par ailleurs, étoffé son savoir-faire en 1993 en rachetant CRISTEC, société spécialisée dans l’énergie embarquée pour la navigation de plaisance, en particulier les chargeurs de batterie automatiques. Au fil du temps, le savoir-faire d'ENAG et de CRISTEC s'est imposé, notamment dans l'électronique de puissance, qui représente aujourd’hui 75% du chiffre d'affaires, pour une clientèle diversifiée intégrant notamment des grands comptes.

Les produits du groupe, spécifiques ou standards, utilisent les techniques de l’électro-mécanique et de l’électronique de puissance sur les familles d’alimentations secourues, de convertisseurs de fréquence et de tension, de chargeurs de batterie, d’onduleurs, d’électro-ventilateurs, de systèmes de propulsion électriques, de moteurs ferroviaires, d’usines de production électrique embarquées, de groupes convertisseurs dynamiques.

La particularité d’ENAG réside dans sa capacité à concevoir des produits pour des environnements « sévères », ce qui suppose un fort savoir-faire technique en termes de conception, fabrication et qualification. Il s’agit en effet de développer des équipements électroniques ou électromécaniques pouvant être utilisés dans des conditions extrêmes de température, de vibrations, de chocs, d’humidité. Ces solutions sont en général déployées en petites séries ou en « multi-unitaire ».

Henri Le Gallais, qui mène l'opération de reprise, est directeur général d'ENAG. Après des études à l’EM Lyon et une maîtrise de mathématiques appliquées aux sciences sociales (Mass), il travaille 6 ans comme auditeur dans le cabinet PwC (dont 2 aux Etats-Unis). Il rejoint ensuite le groupe Bacou-Dalloz, devenu Sperian puis Honeywell, comme directeur financier de la branche protection du corps pour prendre en 2004 la direction générale de la division vêtement de protection. Son profil commercial et industriel, complété par une expérience à l’international, séduit le dirigeant d'ENAG, Didier Margerand, qui lui propose de rejoindre l'entreprise en 2011 dans une optique de transmission.

Pour mener à bien cette nouvelle étape de l'histoire du groupe, Henri Le Gallais a souhaité associer son management et des amis industriels à cette opération de LMBO, soutenue par CM-CIC Capital Finance et Nestadio Capital. Pour Caroline Pasquet, Directeur de Participations chez CM-CIC Capital Finance « c’est la détermination d’Henri Le Gallais et la clarté de sa vision stratégique qui nous ont convaincus d’investir dans le projet de reprise de cette société bien connue en Bretagne. L’accompagnement de l’ancien dirigeant et des managers a facilité, par ailleurs, ce schéma de transmission ».

"La présence à nos côtés d'un partenaire financier minoritaire tel que CM-CIC Capital Finance et Nestadio Capital est essentielle pour nous accompagner dans notre développement notamment à l'international, qui est pour nous un axe prioritaire" explique le dirigeant, soulignant qu'un tiers des ingénieurs et cadres de l'entreprise ont vécu au moins 6 mois à l'étranger. "Le choix de CM-CIC Capital Finance s'est fait sur plusieurs critères : une capacité à travailler ensemble, des valeurs communes, une implantation régionale, et enfin, une vision long terme dans leur participation minoritaire" ajoute-t-il.

Source : Communiqué de presse

Les investisseurs et experts de l'opération
Investisseur
• CREDIT MUTUEL EQUITY (245)
• NESTADIO CAPITAL (28)
Toute l'actualité de
• ENAG
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn