Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

STIPLASTICS s'offre ROVIPHARM et RR PLASTIQUES

Vendredi 22 juin 2018 à 08h00

La nouvelle holding SGH Healthcaring, constituée en début d'année à l'occasion du rachat du fabricant de matériel médical Stiplastics par deux fonds, a annoncé avoir procédé à ses premières acquisitions, conformément à la feuille de route fixée par ses nouveaux actionnaires.

Ces deux opérations vont permettre à SGH de doubler de taille, avec un chiffre d'affaires 2018 attendu autour de 40 millions d'euros, selon un communiqué de l'entreprise.

En janvier, les sociétés d'investissements Mérieux Développement et GIMV avaient repris Stiplastics, un industriel isérois spécialisé dans la fabrication d'objets en plastique dans le secteur médical.

Avec pour ambition d'en faire "un des leaders européens de la fabrication de dispositifs médicaux, notamment dans l'administration de médicaments". SGH s'était alors vu assigner un objectif de 100 millions d'euros de ventes dans les cinq à sept ans.

Les deux sociétés rachetées, Rovipharm et RR Plastiques, sont spécialisées dans les matériels d'administration de traitements liquides (pipettes, compte-gouttes..), alors que Stiplastics est surtout présent dans sur l'administration des médicaments solides.

"Nous nous connaissons depuis longtemps. Les fondateurs de nos sociétés avaient déjà imaginé un tel rapprochement, mais cela n'avait jamais pu se faire jusqu'ici", explique à l'AFP Jérôme Empereur, le PDG de SGH.

"La volonté des actionnaires, c'est d'agréger des sociétés qui font sens, en rachetant des sociétés dont les gammes de produits sont très complémentaires des nôtres", souligne M. Empereur. C'est fondamental pour pouvoir peser face à des clients, les laboratoires pharmaceutiques, qui, "à chaque fois, pèsent des centaines, voire des milliards d'euros".

Les deux sociétés reprises sont basées près de Bourg-en-Bresse (Ain), non loin de la fameuse "Plastic Valley". Rovipharm emploie 75 personnes et RR Plastiques 15.

Rovipharm était détenu à 50% par Medicos, société de la famille d'industriels lyonnais Marmonier, et à 50% par le plasturgiste Rovip. Medicos possédait aussi 100% de RR Plastiques.

M. Empereur a souligné que sa société avait également repris les murs de Rovipharm, ce qui atteste de sa volonté de conserver et développer ce site.

D'autres acquisitions sont dans les tuyaux et SGH espère en annoncer une nouvelle à l'automne.

De son côté, Medicos a souligné dans un communiqué séparé que la cession de son activité médicale - le métier d'origine du groupe créé en 2002 - allait lui permettre de se recentrer sur le domaine de la cosmétique qui génère déjà la moitié de son chiffre d'affaires. Revenues à 20 milllions d'euros d'activité après cette transaction, ses ventes devraient atteindre les 50 millions "à l'horizon 2021".









Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité de
• STIPLASTICS
Autres articles sur l'opération
22/06/2018 STIPLASTICS s'offre ROVIPHARM et RR PLASTIQUES
       Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn