Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

Le groupe d'infrastructures espagnol ABERTIS augmente sa présence dans les autoroutes au Chili

Vendredi 23 mai 2014 à 11h30

Le groupe d'infrastructures espagnol Abertis a annoncé mercredi un accord pour prendre le contrôle à 100% de la société d'autoroutes chilienne Infraestructuras Americanas (Invin), via le rachat à la banque Santander des 42,3% qui lui manquaient, pour 291 millions d'euros.

"Avec cette acquisition, que nous prévoyons de boucler au second semestre 2014, Abertis détient, de manière directe et indirecte, 100% de Rutas del Pacifico et 50% de Autopista Central", propriétés d'Invin, souligne le groupe dans un communiqué, précisant que le paiement de la somme prévue se fera en août 2019.

Ces deux sociétés de concessions d'autoroute devraient générer un excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 185 millions en 2014, estime Abertis.

Le rachat vient accompagné d'une dette de 162 millions d'euros, avec comme échéance décembre 2018.

"A travers cet accord, Abertis renforce son pari sur le Chili, où il a des participations dans six routes sur un total de 700 kilomètres, ce qui en fait le plus grand concessionnaire d'autoroutes du pays en termes d'Ebitda généré", indique le communiqué.

Le Chili, qualifié de "marché prioritaire" par le groupe espagnol, est déjà son quatrième marché par le nombre de kilomètres d'autoroutes gérés, apportant 6% de son Ebitda et 5% de son chiffre d'affaires.

C'est grâce à ce pays qu'Abertis était devenu en 2012 le leader mondial des concessions d'autoroutes, par le chiffre d'affaires et les kilomètres gérés, en rachetant au groupe espagnol de BTP OHL les autoroutes qu'il gérait dans ce pays, ainsi qu'au Brésil.

Abertis, qui a son siège en Catalogne (nord-est), exerce la majorité de son activité hors d'Espagne: au premier trimestre, près de 63% de ses ventes et 60% de son Ebitda proviennent de son activité internationale, notamment au Brésil.

En France, le groupe est propriétaire des autoroutes Sanef.

Abertis, qui tire 86% de son chiffre d'affaires de son activité dans les autoroutes, a vendu ces derniers mois les différents aéroports qu'il gérait mais il compte encore les télécommunications comme autre source de revenus.



Copyright © 2014 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn