Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

Le fonds spéculatif THIRD POINT entre au capital de FEDEX

Jeudi 14 novembre 2013 à 08h31

Le fonds spéculatif Third Point a pris une participation dans la société américaine de messagerie et de logistique Federal Express (FedEx), a annoncé mercredi son propriétaire, l'investisseur activiste Daniel Loeb.

"Je suis allé à Memphis la semaine dernière et j'ai rencontré Fred Smith", le PDG de FedEx, a indiqué M. Loeb lors d'une conférence organisé par le New York Times.

"Nous avons eu une discussion très constructive au sujet de l'entreprise" FedEx, a-t-il ajouté sans donner de détails sur le contenu de l'entretien.

Interrogé par le modérateur de la conférence, M. Loeb a confirmé que Third Point avait pris une participation dans FedEx dont il n'a pas donné la hauteur, et assuré n'avoir "absolument pas" l'intention de faire pression pour remplacer M. Smith. "J'aime Fred", a-t-il dit.

L'action FedEx a pris jusqu'à 2,7% immédiatement après ces déclarations et progressait encore de 1,16% à 134,06 dollars vers 20H00 GMT.
M. Loeb et son fonds Third Point se sont illustrés récemment en appelant à remplacer le patron de la maison d'enchères Sotheby's et en faisant pression sur le géant japonais Sony pour qu'il mette en Bourse une partie de sa division Sony Entertainment, qui regroupe les films, séries télévisées, catalogues musicaux et participations dans des chaînes de télévision du groupe.

Il avait aussi joué un rôle important l'an dernier dans le remaniement de la direction de Yahoo et l'arrivée aux commandes de la patronne actuelle Marissa Mayer. Third Point a revendu cet été la plus grosse partie de ses actions du groupe internet.

soe/jum/pre
FEDEX
SONY
YAHOO!

Copyright © 2013 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn