Partager sur facebook Partager sur twitter

Le concepteur de photodétecteurs organiques ISORG lève 6,4 M€

Mardi 15 juillet 2014 à 15h28

Bpifrance, Sofimac Partners et CEA Investissement participent, aux côtés d’industriels et de Business Angels, à la première levée de fonds de la société Isorg d’un montant de 6,4 millions d’euros.

Créée à Grenoble en 2010 et s’appuyant sur un laboratoire commun avec le CEA Liten, Isorg est la société pionnière sur le marché très prometteur des photo-détecteurs et capteurs d’images de grande surface en électronique organique imprimée. Cette technologie de rupture permet de transformer des surfaces plastiques ou en verre en surfaces intelligentes capables de vision. Isorg dispose d’une expertise industrielle unique au monde de dépôt de matériaux semi-conducteurs en solution par des équipements de grande surface, à température et air ambiants. Ces nouveaux capteurs photosensibles et capteurs d’images sont minces, légers et conformables, offrant ainsi des avantages uniques par rapport aux capteurs traditionnels en termes de prix, consommation d’énergie, zone de détection, intégration mécanique et résistance aux chocs.

Isorg adresse les marchés de la santé (imagerie rayons X), de l’industrie (capteurs pour industrie 4.0 et objets connectés) et de l’électronique grand public (écrans). Cette nouvelle technologie d’électronique organique devrait connaître une forte croissance, avec également des applications dans les domaines du diagnostic et de la sécurité (biométrie). Cette innovation a été primée à plusieurs reprises en Asie, aux États-Unis et en Europe.

Les fonds levés permettront à Isorg, qui opère déjà une ligne pilote préindustrielle sur Grenoble, d’accélérer la phase d’industrialisation de ses procédés, afin de pouvoir produire en volume dès 2015 grâce à une nouvelle ligne de production, et de se déployer plus rapidement au niveau international. La société souhaite ainsi être en mesure de répondre aux demandes de ses partenaires industriels existants et futurs.

Jean-Yves Gomez, président-directeur général d’Isorg, commente : « Le marché qu’adresse Isorg avec sa technologie est très vaste, et les domaines aussi divers que le médical, l’industrie ou les applications grand public telles que les écrans ou la téléphonie mobile. Bpifrance, Sofimac et CEAi nous suivent depuis pratiquement la création de la société et leur décision d’investir est liée aux succès techniques et commerciaux
d’Isorg. À l’heure où le capital-risque est défaillant dans l’accompagnement des sociétés technologiques et industrielles, des opérateurs tels que Bpifrance et Sofimac sont capables d’appréhender les enjeux financiers, sociétaux et de création de valeur associés aux technologies de l’électronique imprimée. Nous sommes très heureux d’être les pionniers de cette nouvelle filière industrielle en France et d’être accompagnés par des investisseurs de renom qui partagent notre vision et notre ambition. »

Maïlys Ferrère, directrice et membre du Comex du Pôle Innovation chez Bpifrance, indique : « Nous sommes ravis d’accompagner ce beau projet industriel et entrepreneurial issu de plusieurs années de recherche avec le CEA Liten. Nous sommes convaincus qu’Isorg dispose d’une technologie de rupture dans le domaine de l’électronique imprimée qui peut adresser différentes applications comme l’attestent les partenariats existants, et offre à ce titre des perspectives considérables à long terme. »

François Miceli, Senior Partner chez Sofimac Partners, commente : « Cet investissement via notre fonds d’amorçage technologique, le FPCI Emergence Innovation 1, géré en partenariat avec Soridec et soutenu par le Fonds national d’amorçage (FNA), nous permet de renforcer nos investissements dans le secteur stratégique de l’électronique organique imprimée dans lequel nous sommes déjà impliqués. Nous nous réjouissons d’accompagner les fondateurs d’Isorg dans cette aventure entrepreneuriale avec des co-investisseurs notables de grande qualité. Nous sommes persuadés que tous les ingrédients sont réunis pour faire d’Isorg un leader mondial sur son marché. »

Christophe Gégout, directeur financier du groupe CEA et président de CEA Investissement, indique : « Les équipes du CEA ont facilité l’émergence de la société Isorg, dans le cadre d’un partenariat technologique ambitieux, en synergie avec les travaux réalisés pour le développement de la filière de l’électronique imprimée. Cette augmentation de capital, à laquelle nous participons, permettra à Isorg de franchir une étape majeure de son développement, avec la mise en place prochaine d’une nouvelle ligne industrielle ».

Jean-Louis Brunet, président de Grenoble Angels et France Angels, rappelle : « Au-delà de l'habituel levier financier, Grenoble Angels et Savoie Angels sont très satisfaits d'avoir, par l'effet de levier expertise, aidé Isorg à ouvrir son futur. Par notre engagement d'accompagnateur, la communauté des Business Angels a la volonté d'apporter ce type de soutien chaque fois que possible. »


Source : Communiqué de presse, Bpifrance

       Partager sur facebook Partager sur twitter