Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn

La biotech flamande REMYND lève 12 M€

Jeudi 21 janvier 2021 à 17h15

reMYND NV, une société au stade clinique développant des traitements innovants pour la maladie d'Alzheimer, le diabète et d'autres maladies causées par un dysfonctionnement cellulaire, a étendu avec succès son tour de financement de série B à 24 millions d'euros. La deuxième clôture de 12 millions d'euros par un consortium d'investisseurs comprenant Korys Investments, FPIM, KU Leuven, PMV et BNP Paribas Fortis Private Equity fait suite à une levée initiale de 12 millions d'euros en décembre 2018.

Le produit de la collecte de fonds permettra de mener à bien des essais cliniques de validation de principe pour les programmes Alzheimer et diabète en 2022. Un premier essai sur l'homme de RES19-T pour le traitement de la maladie d'Alzheimer a été lancé en 2020. reMYND prévoit de annoncent le lancement d'un premier essai chez l'homme sur le diabète en 2021.

Staph Leavenworth Bakali, président de reMYND, a déclaré: «Cette ronde de financement réussie intervient à un moment passionnant dans l'histoire de la croissance de reMYND. Avec un conseil d'administration et une équipe de direction élargis, notre programme Alzheimer dans la clinique et ce dernier investissement, nous sommes bien placés pour maintenir cette forte dynamique alors que nous cherchons à faire progresser d'autres programmes dans la clinique ».

Koen De Witte, directeur général de reMYND, a déclaré: «Avec ce financement sécurisé, nous sommes impatients de poursuivre nos discussions avec des partenaires pharmaceutiques potentiels sur la collaboration avec nous, ainsi que d'explorer des opportunités avec des investisseurs internationaux pour lever les capitaux nécessaires pour faire avancer nos programmes. preuve de concept clinique de manière indépendante. »

À propos de reMYND

reMYND est une société au stade clinique développant des traitements pour la maladie d'Alzheimer, le diabète et d'autres maladies causées par un dysfonctionnement cellulaire. Il est soutenu par une plate-forme de découverte de médicaments propriétaire, qui permet l'identification de nouveaux mécanismes d'action, de cibles et de petites molécules de première classe.

Le programme le plus avancé de reMYND est ReS19-T, un composé expérimental pour le traitement de la maladie d'Alzheimer, qui est entré en clinique au quatrième trimestre 2020. Dans les modèles animaux, il a montré qu'il produisait une réponse aiguë, restaurant la plasticité synaptique, un processus central dans la cascade de la maladie. à la disparition neuronale et à l'accumulation de plaques et d'enchevêtrements. La société développe également un traitement du diabète, le ReS39. Des modèles animaux ont démontré le potentiel du composé à augmenter la capacité de production d'insuline endogène avec un effet soutenu et durable sur la glycémie et la protection des organes terminaux.

D'autres traitements pour des problèmes de santé majeurs sont explorés à l'aide de la plateforme de découverte de reMYND, en mettant l'accent sur le dysfonctionnement mitochondrial dans les troubles du système nerveux central (SNC).

En outre, reMYND dispose d'une organisation de recherche sous contrat (CRO) dédiée, qui se concentre sur les troubles du SNC. L'équipe aide les clients à évaluer la pharmacocinétique, la pharmacodynamique et l'efficacité de leurs traitements expérimentaux dans les modèles animaux propriétaires de reMYND. Le CRO a une clientèle mondiale, comprenant les États-Unis, l'Europe et le Japon.

reMYND a été fondée en 2002 en tant que spin-off de l'Université de Louvain et a été largement soutenue par des subventions du VLAIO / IWT (Flandre, Belgique).

Source : Communiqué de presse

Toute l'actualité de
• REMYND
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn