Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn

IONICS réalise une levée de fonds de 3,75 M€

Vendredi 19 février 2021 à 08h00

Objectifs : finalisation de 2 projets stratégiques et développement commercial de sa nouvelle technologie d’implantation ionique.

Une technologie unique au monde débouchant sur de multiples applications industrielles.

Création de près de 25 emplois à terme.

Ionics a finalisé une levée de fonds d’un montant total de 3,75 millions EUR. Au-delà de la participation des actionnaires historiques (le centre de recherche Materia Nova, la SRIW et IMBC) pour un total de 1,75 millions EUR (conversion de créances), Ionics fait une place dans son actionnariat au fonds privé à gestion paritaire Invest For Jobs (IFJ) qui investit 2 millions EUR. AGC Europe, autre actionnaire historique a, quant à elle, confirmé son
soutien industriel au développement de la société.

Après près de cinq années de développement et de tests industriels de sa technologie d’implantation ionique multi-brevetée, IONICS dispose aujourd’hui, notamment grâce au projet WALIBEAM co-financé par la Région Wallonne, d’une plateforme d’équipements unique au monde. L’objectif de cette levée de fonds est double : permettre à Ionics de finaliser deux projets préindustriels et, surtout, déployer cette technologie, en rupture, commercialement tant en Belgique qu’à l’international.

La technologie d’implantation ionique mise au point par Ionics est en effet unique au monde. Elle consiste à modifier les propriétés des surfaces de matériaux par un bombardement d’ions. Ses débouchés industriels sont très vastes. Citons par exemple des écrans de smartphones résistants aux griffes et parfaitement anti-reflet, même en plein soleil, des implants dentaires et orthopédiques avec une biocompatibilité accrue, des catalyseurs automobiles plus performants, des essuie-glaces qui, malgré l’usure, ne font plus aucun bruit, ...

Soulignons que son autre cœur de métier, à savoir la galvanoplastie (notamment avec des dépôts d’or), bénéficiera également de ce développement technologique.

Près de 25 emplois seront créés au cours des 5 prochaines années.

« La technologie d’Ionics nous a séduite » explique Christophe Picard, en charge du dossier chez IFJ. « Et notamment son mode de développement qui a associé le centre de recherche Materia Nova, du financement d’invests, mais aussi et surtout un soutien industriel fort d’AGC Europe tout au long de la phase de développement et de tests, chaînon trop souvent manquant dans le développement de nouvelles technologies dans notre pays. Et ce soutien continuera à être fort, ce qui est de bonne augure pour Ionics tant les débouchés et applications industrielles de la technologie d’implantation ionique semblent nombreux et très concrets. Nous sommes déjà impatients de voir se concrétiser ce potentiel… et les emplois qui s’en suivront en Belgique. Ionics a les armes pour devenir un fleuron de notre région. »

« L’implantation ionique nous positionne aujourd’hui comme un leader technologique dans des traitements de surfaces de haute technicité. L’arrivée d’IFJ, ainsi que le soutien fort de nos actionnaires historiques, nous dotent aujourd’hui des moyens financiers indispensables à un déploiement commercial rapide et multisectoriel. » complète Luc Langer, administrateur délégué d’IONICS. « Nous avons découvert en IFJ, au-delà d’un bailleur de fonds, un investisseur intéressé et impliqué, dans l’intérêt du projet industriel que nous menons. Nous sommes heureux de pouvoir le compter parmi nos actionnaires et administrateurs. »

A propos d’Ionics :

La société IONICS SA, fondée en 2014, développe et commercialise des technologies de traitement de surface de haute technicité pour métaux, verre, polymères et autres matériaux. IONICS compte parmi ses clients des grands donneurs d’ordre notamment dans le secteur automobile, aéronautique, ainsi que dans l’industrie du luxe et de l’industrie. IONICS est fournisseur automobile certifié IATF 16949. IONICS occupe 27 personnes en Région Wallonne et dispose d’une filiale en France.

Source : Communiqué de presse

Toute l'actualité de
• IONICS
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn