Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

DENTRESSANGLE en passe de reprendre MARLE

Mercredi 30 octobre 2019 à 16h57

La holding d'investissements familiale Dentressangle a annoncé mercredi être entrée en négociations exclusives pour reprendre le fabricant d'implants orthopédiques Marle, qu'elle espère rapidement faire doubler de taille.

Les cédants potentiels sont les fonds d'investissement IK Investment Partners et Carlyle, selon un communiqué commun aux différents acteurs du dossier. Les conditions n'ont pas été rendues publiques.

Avec un effectif de 750 personnes, Marle réalise des ventes inférieures à 150 millions d'euros mais espère les porter à 250 millions d'ici 2024 par un mélange de croissance interne et d'acquisitions, a indiqué à l'AFP Thierry Coloigner, partenaire chez Dentressangle Mid & Large Cap.

Cette entreprise a été fondée en 1964 à Nogent-sur-Seine (Aube). Dans ce bassin historique de la coutellerie, la société fabriquait initialement des lames de ciseaux, avant de passer aux instruments chirurgicaux, puis aux implants orthopédiques.

Marle est une société purement industrielle, qui fabrique les implants conçus par les géants américains DePuy Synthes ou Stryker, ou leurs challengers comme le français Amplitude Surgical.

Pour maîtriser l'ensemble des processus nécessaires à la fabrication d'implants, Marle a déjà procédé à une demi-douzaine d'acquisitions. "Aujourd'hui, nous sommes qualifiés pour tous les types d'implants orthopédiques", explique son président Antonio Gil.

La société s'est fixée pour objectif de se renforcer aux Etats-Unis et de se développer en Asie. Elle veut aussi accentuer sa présence dans les implants pour les extrémités des membres et pour le rachis, secteur dans lequel elle a engagé un partenariat avec l'un des "majors" américains.

"Avec son positionnement mondial", Marle "est un des leaders du secteur, avec une capacité très importante à se barre contre ses concurrents américains, comme Orchid et Tecomet", souligne M. Coloigner.

Marle dispose de six usines (cinq en France et une en Suisse) et a installé il y a deux ans son siège social à Lyon, au coeur d'une zone où sont présents de nombreux acteurs du monde de l'orthopédie.

"Tous les produits phares du monde de l'orthopédie ont été développés en France", souligne M. Gil.

Pour Dentressangle, c'est la deuxième acquisition notable dans le domaine des "medtechs", après celle d'Acteon (matériel dentaire), annoncée en juillet 2018.

La famille éponyme, qui réinvestit ainsi une partie des sommes tirées de la vente de son entreprise de transport routier, s'est fait une spécialité du rachat de grosses PME qu'elle entreprend ensuite de développer, notamment par le biais d'acquisitions.








Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Les investisseurs et experts de l'opération
Vendeur
• IK INVESTMENT PARTNERS (9)
• CARLYLE GROUP ()
Investisseur
• DENTRESSANGLE MID & LARGE ()
Toute l'actualité de
• MARLE
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn
Ils veulent faire des acquisitions dans ce secteur
Instruments, équipements de laboratoire médical CA Max : 100.000k€
Les acheteurs du secteur "Fab / distrib. de matériel médical"