donne_source_fichiers_js_utilises() ; ?>
Annuaire des experts
Trouvez les experts
qui répondent à vos besoins

 

Rechercher :  en :  

 

Annuaire des experts >Comptabilité, audit, financement, assurance > Financement d'entreprise > Crowdfunding / financement participatif > France > CLUBFUNDING > Le Blog > Paper Club - Épisode #18 Bernard Michel (VIPARIS)
Paper Club - Épisode #18 Bernard Michel (VIPARIS)
CLUBFUNDING
47 avenue de l'Opéra - 75002 Paris
Tél : 01 77 58 38 58
Contact(s) : David PERONNIN, David EL NOUCHI
www.clubfunding.fr
 
 
< Retour Blog
Paper Club - Épisode #18 Bernard Michel (VIPARIS)

Retrouvez la timeline de l’épisode en bas du descriptif

« La responsabilité sociale de l’entreprise, c’est un élément majeur du projet d’entreprise, une question de citoyenneté. »

Bernard Michel fait partie de ces personnes qui vous impressionneront par leur parcours, de la richesse de sa carrière à sa vision avant-gardiste sur bien des sujets. Lui qui a commencé en tant que fonctionnaire au ministère de l’Économie et des Finances avant de répondre aux sirènes de l’assurances puis de la banque.

Au Crédit Agricole, il découvre le monde de l’immobilier. Un univers dont il ne se détachera plus alors. En 2010, il prend la tête du mastodonte Gecina. Il y restera 8 ans et aura la charge de clarifier le projet de l’entreprise : en quelques années, il parvient à recentrer l’activité sur le bureau et le logement.

Il est désormais président de VIPARIS, le leader européen de la gestion de sites de congrès et salons, filiale de la Chambre de commerce et d’industrie d’Île-de-France ainsi que d’Unibail-Rodamco-Westfield. Dans cet épisode, il nous parle du secteur de l’évènementiel, de la crise vécue par VIPARIS, du déroulement de l’année 2021 et de ses projections pour 2022.

« On a fait travailler à l’époque des sociologues pour essayer de comprendre comment évoluaient les nouvelles façons de travailler. »

Grâce à son expérience, Bernard nous livre son avis éclairé sur la question du logement en France, sur l’évolution des tendances, sur l’impact du Grand Paris et nous parle de ses idées sur la fabrique de la ville.

Permettre aux acteurs de se parler et de se rencontrer, c’est l’une de ses obsessions. C’est d’ailleurs ce qui l’a motivé à créer Real Estech, la « FrenchTech de l’immobilier ». Une association permettant à tous les acteurs de la pierre, de la plus jeune start-up au géant de secteur d’échanger autour de l’innovation dans le secteur.

L’impact positif, c’est sa marque de fabrique. Bernard Michel, c’est aussi et surtout la conviction qu’on ne peut faire l’économie de la RSE (la responsabilité sociétale des entreprises) dans l’activité économique. Une position qu’il défendait bien avant qu’elle ne devienne populaire.

« En matière de parité, Gecina qui était 35e est progressivement devenue 5e, puis 3e et enfin n°1. »

En matière d’environnement, il n’hésite pas à se faire le porte-parole de son secteur. Notamment à l’occasion de l’adoption de la loi énergie-climat, en appelant l’ensemble du secteur à se mobiliser pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

L’autre grand sujet qui anime Bernard, c’est celui de la parité en entreprise, l’une de ses priorités en arrivant chez Gecina. En quelques années à peine, il a réussi, grâce à une politique volontariste, à rapidement faire évoluer les choses, notamment en termes de réduction des écarts de salaire. Une façon de prouver que les changements sur le sujet sont possibles.

Un combat « loin d’être terminé » de son propre aveux, mais qu’il continue. Sa dernière fierté ? Avoir contribué à faire évoluer les règles sur la composition des comités exécutifs et des comités de directions, grâce à une nouvelle loi, aux côtés de Marlène Schiappa puis d’Elisabeth Moreno.

Un épisode qui vous donnera à coup sûr envie de vous engager !


Timeline

01’40 : Ses premières armes, de Bercy au Crédit Agricole
08’41 : Aux manettes d’une transition d’envergure chez Gecina
21’30 : La question du logement en France
31’55 : VIPARIS ou la survie de l’évènementiel face à la pandémie
40’55 : RealEstech, la French Tech de l’immobilier
46’45 : Son combat pour la parité dans l’entreprise
56’20 : Les questions rituelles d’Émilie

---

Si ce podcast vous plaît, n’oubliez pas de le partager (à vos collègues, à votre boss, à vos amis entrepreneurs, etc.), et de laisser un commentaire sympa. Pensez également à vous abonner pour suivre les prochains épisodes à venir !

C’est ici pour les fans de Spotify, ici pour ceux qui utilisent Deezer, ici pour ceux qui préfèrent Apple Podcasts et juste ici pour les utilisateurs de Google Podcasts.

Podcast animé par Emilie Cohen et créé par ClubFunding.

Découvrez à la fin de l’épisode la présentation, par nos équipes, des projets et des offres de ClubFunding.

Les offres de financements participatifs comportent des risques et en particulier le risque de perte totale ou partielle des sommes investies et le risque d'illiquidité. Plus le taux est élevé, plus le risque de perte en capital ou d’impayé des intérêts est important. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.


Pour en savoir plus : https://www.clubfunding.fr/blog/episode-18-bernard-michel


< Retour Blog
Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn
Contactez directement CLUBFUNDING
 
Votre nom : Votre prénom :
Votre email : Votre téléphone :
       
Votre message/ question/ remarque :
 
      Envoyer