Annuaire des experts
Trouvez les experts
qui répondent à vos besoins

 

Rechercher :  en :  

 

Annuaire des experts >Reprise, cession, création, franchise > Transmission d'entreprise > Experts spécialisés en cession d'entreprises > Pays-de-la-Loire > FOCUS SEPT > Le Blog > Marché foncier viticole : des prix à la hausse
Marché foncier viticole : des prix à la hausse
FOCUS SEPT
30 Boulevard Hennecart - 44500 La Baule
Tél : 06 42 43 77 46
Fax : 02 40 22 42 02
Contact(s) : Alain Pierre LE TERTRE, Claudine TRICOIRE
www.focus7conseil.com

RC Pro : HISCOX HSXPM310015782

 
 
< Retour Blog
Marché foncier viticole : des prix à la hausse

La FNSafr vient de publier son rapport annuel – très attendu – sur les prix du marché foncier viticole. Nous vous livrons aujourd'hui un petit aperçu chiffré et analysé des nouvelles tendances.

Comme chaque année, La FNSafer publie le rapport annuel très attendu sur les prix du marché foncier viticole. Pour ceux qui ne le savent pas, la FNSafer (Fédération Nationale des Sociétés d’Aménagement Foncier et d' établissement Rural) permet aux agriculteurs de se lancer dans le secteur rural, artisanal, agricole ou environnemental en les guidant dans la gestion de son projet et en lui fournissant les outils nécessaires.

Le rapport recense les données chiffrées ainsi qu’une analyse bien précise des marchés fonciers ruraux. Les professionnels du marché foncier vinicole mettent toutefois en garde les lecteurs sur les prix présentés en rappelant que ceux-ci ne sont pas significatifs de ceux pratiqués sur le terrain. Pourquoi ? La raison est simple : certaines parcelles ne sont pas libres d’exploitation et d’autres incluent la transaction de matériel ou de bâtiment(s). Il faut donc considérer à la lecture que les prix sont en réalité 10 à 15% supérieurs à ceux retranscrits dans le document de la FNSafer.

Certaines appellations, à l’évidence, ont plus la cote que d’autres. Dans certaines parcelles les prix s’envolent, tandis que d’autres peinent à trouver acquéreur. Sans surprise, la valeur des terrains aux rendements faibles mais qualitatifs ne diminue pas, et a même tendance à augmenter. Vous l’aurez deviné, il s’agit bien entendu des meilleurs crus de Bordeaux (comme Pauillac où l’hectare est estimé 2 000 000€), de Bourgogne (les premiers et grands crus), la vallée du Rhône, etc.

Quelques appellations pâtissent du manque de reconnaissance de la part du grand public. La conséquence ? Malgré la qualité de leurs cuvées, certains vignerons peinent à valoriser leur production. L’exemple les plus flagrant est encore une fois celui du Bordelais qui bat des records de contraste avec des hectares de vignes vendus à 1.2 million d’euros à Saint-Julien, et non loin de là, d’autres vendus à 20 000€ dans certaines parties des Graves. D’autres régions comme le Beaujolais, le Minervois ou le Sud-Ouest accusent le même coup.

A contrario, d’autres régions, pourtant très réputées, connaissent une stabilisation de leur valeur. Chablis dans l’Auxerrois, ou la Champagne en sont la preuve. Les épisodes climatiques qui ont lourdement pesé sur Chablis ces dernières années ont-ils freiné l’ardeur des acquéreurs ? Et, s’agissant de la Champagne, les effets prévisibles du Brexit sur les ventes de ces vins exercent-ils un effet ? L’avenir nous dira quel sera l’impact de la sortie du Royaume-Uni de l’Europe sur les importations de Champagne dans ce pays traditionnellement très acheteur.

En quelques chiffres, la FNSafer estime que, de façon générale, les prix des vignes évoluent à la hausse. Au sein des AOC ceux-ci ont gagné 0.1% et sont estimés à environ 140 600€ l’hectare. Les prix des vignes hors AOP quant à eux progressent de 2.2%, à 13 400 € par hectare. Et enfin, les vignes à eaux-de-vie AOP augmentent aussi avec une hausse estimée à 1.7% et un prix de l’hectare à 43 400€.

Conséquence prévisible du surenchérissement du prix de la terre : l’augmentation tarifaire sur les vins qui en résultent. Une raison de plus pour poursuivre notre quête de nouveaux domaines, de nouvelles signatures et même de nouvelles régions…


Pour en savoir plus : http://focus7conseil.com


< Retour Blog
Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn
Contactez directement FOCUS SEPT
 
Votre nom : Votre prénom :
Votre email : Votre téléphone :
       
Votre message/ question/ remarque :
 
      Envoyer