Partager sur facebook Partager sur twitter

SIKA prend 30 % de la start-up CONCRIA OY

Mardi 28 novembre 2023 à 13h30

Le groupe suisse de chimie Sika, spécialisé dans les matériaux de construction, annonce mardi prendre une participation de 30% dans une start-up finlandaise spécialisée dans les sols en béton, sans dévoiler le montant de la transaction.

Appelée Concria Oy, cette start-up a mis au point une nouvelle technologie pour les sols en béton, notamment pour les durcisseurs de surface à saupoudrer et pour le polissage des sols en béton, indique le groupe suisse dans un communiqué.

Sika, qui fabrique des colles, mortiers et produits d'étanchéité pour le bâtiment, n'a pas fourni de détails sur le chiffre d'affaires, ni sur les effectifs de cette start-up finlandaise.

Selon Ivo Schaedler, le directeur de la construction de Sika, le groupe "va faciliter la production et la commercialisation" de cette nouvelle technologie grâce aux capacités de production et de distribution mondiales de Sika, explique-t-il dans le communiqué.

Sika est actuellement en train de digérer la plus grosse acquisition de son histoire avec la reprise de MBCC, une ancienne filiale de l'allemand BASF rachetée au fonds d'investissement Lone Star Funds pour 5,5 milliards de francs. La transaction a été finalisée en mai.

Mais le groupe continue de procéder à des petites opérations de croissance externe.

En juillet, il avait racheté une entreprise familiale aux Etats-Unis afin de se renforcer dans les matériaux de construction pour le secteur minier avant de reprendre en août une marque péruvienne de mortiers pour carrelages.

Durant le long processus d'intégration de MBCC, Sikad doit adopter une approche plus prudente concernant les acquisitions afin de ne pas susciter d'inquiétudes supplémentaires auprès des autorités de la concurrence", a réagi Bernd Pomrehn, analyste chez Vontobel, dans un commentaire boursier.

"Toutefois, à partir de maintenant, les acquisitions ciblées - dans un marché de la chimie pour la construction toujours fragmenté - sont de nouveau un levier important de croissance rentable pour l'entreprise", ajoute-t-il.

Le groupe suisse avait multiplié les petites opérations ciblées mais a réalisé deux grosses acquisitions depuis 2019, entre le rachat du français Parex, qui lui avait permis de doubler la taille de ses activités de mortiers, et le rachat de MBCC.

Compte tenu de son poids grandissant en Europe sur certains produits utilisés dans le bâtiment, le groupe avait dû s'engager à vendre une partie des activités de MBCC dans les adjuvants pour obtenir le feu vert des autorités de la concurrence.

A 8H08 GMT, le titre cédait 0,89% à 232,90 francs suisses dans un marché en baisse, le SMI - l'indice de référence de la Bourse suisse - perdant 0,95%.







Copyright © 2023 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité de
• SIKA AG
       Partager sur facebook Partager sur twitter
Trouver des sociétés à reprendre dans ce secteur
Réalisation de dallage béton, dallage agricole et sol industriel CA : 3.200k€
Les sociétés à reprendre du secteur "Ciment" / en Finlande