Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn

Sept repreneurs potentiels ont déclaré leur intérêt pour KEM ONE

Mardi 18 juin 2013 à 13h30

L’Administrateur Judiciaire de KEM ONE SAS a reçu sept lettres de marques d’intérêt de repreneurs potentiels à l’issue de la période de dépôt des offres de reprise fixée par le Tribunal de Commerce de Lyon. Une prolongation de cette période va être demandée au Juge du Tribunal de Commerce, afin de permettre à ces candidats de déposer une offre de reprise en bonne et due forme. Compte-tenu du délai serré et des enjeux liés à KEM ONE, et dans un contexte où KEM ONE a recouvré ce mois-ci une activité satisfaisante, ces résultats démontrent que le processus de reprise de l’entreprise a franchi une étape importante.

A la fin de la période –date limite 14 juin 2013– fixée par le Tribunal de Commerce de Lyon pour le dépôt des offres de reprise de KEM ONE SAS en redressement judiciaire, sept repreneurs ont déposé des lettres de marques d’intérêt auprès de l’Administrateur Judiciaire de KEM ONE SAS, Maître Bruno Sapin.
Trois lettres proviennent de fonds d’investissement, une d’un groupe industriel et deux de personnes physiques. En outre, une organisation syndicale a manifesté son souhait de disposer d’un délai supplémentaire. Ces lettres concernent l’ensemble des activités de la société, à l’exception d’une reprise partielle de la part d’une personne physique. En déposant ces lettres d’intention, ces candidats ont ainsi officiellement déclaré leur intérêt pour la reprise de KEM ONE.

Afin de permettre à ces repreneurs potentiels de confirmer cet intérêt en déposant une offre de reprise en bonne et due forme, une prolongation de la période de dépôt va être demandée au Juge par l’Administrateur Judiciaire aujourd’hui même. Ce délai supplémentaire permettra aux candidats d’approfondir leur analyse de la situation de l’entreprise, puis de consolider et finaliser leur proposition.

Compte tenu de la dimension de l’entreprise et des enjeux qui lui sont associés, le dépôt de ces sept lettres de marques d’intérêt dans un délai serré, -moins de trois mois après le début de la procédure de redressement judiciaire- est très significatif.

Par ailleurs, l’activité de KEM ONE s’est progressivement redressée au cours de ces derniers mois pour atteindre un niveau de production proche de la normale sur l’ensemble des usines. Avec cette première étape de déclarations d’intérêt de sept repreneurs potentiels, le retour à une activité satisfaisante et des équipes toujours pleinement mobilisées, le processus de redressement de l’entreprise est bien engagé.

Source : Communiqué de presse, KEM ONE.

Les investisseurs et experts de l'opération
Investisseur
• OPENGATE CAPITAL MANAGEMENT EUROPE (2)
Avocat de l'acquéreur
• PAUL HASTINGS
  BOUCAYA Edith BOUCAYA
PAUL HASTINGS
  DE WAAL Allard DE WAAL
PAUL HASTINGS
  HENRY Stéphane HENRY
PAUL HASTINGS
  KIRCH Pierre KIRCH
PAUL HASTINGS
  A. LACAZE David A. LACAZE
PAUL HASTINGS
  LETAYF Mounir LETAYF
PAUL HASTINGS
  F. SPIZZICHINO Lionel F. SPIZZICHINO
PAUL HASTINGS
  GICQUEL Jeremie GICQUEL
PAUL HASTINGS
  LAHRECHE Grine LAHRECHE
PAUL HASTINGS
  MARIANI Isabelle MARIANI
PAUL HASTINGS
  NELSON Audrey NELSON
PAUL HASTINGS
  RAGOT Laurent RAGOT
PAUL HASTINGS
Toute l'actualité de
• KEM ONE
Autres articles sur l'opération
10/06/2014 PAUL HASTINGS conseille OPENGATE CAPITAL pour la reprise de KEM ONE
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn