Partager sur facebook Partager sur twitter

PRELLO réalise une levée de fonds de 2 M€

Vendredi 19 novembre 2021 à 11h30

Prello, pionnier français de l'achat en copropriété de résidence secondaire, annonce avoir bouclé avec succès une levée de fonds de près de 2 millions d'euros auprès du VC Axeleo Capital et de business angels spécialistes de la proptech.

Cette opération, bouclée seulement 3 semaines après la création de la société, va permettre à Prello de soutenir ses projets de développement et de structuration. L'étape suivante pour la proptech sera de préparer une prochaine levée de dette en vue d’augmenter son offre de biens.

Prello : une réponse à une aberration économique

Havre de paix le temps des vacances ou d’un week-end pour les uns, lieu de retrouvailles en famille ou entre amis pour les autres, la résidence secondaire occupe une place à part qui en fait plus qu’un simple bien matériel. Aujourd’hui, parmi les Français qui n’ont pas encore de résidence secondaire, 40% souhaiteraient en acquérir une.

Mais jouir d’un petit coin de paradis a un prix qui décourage de nombreux particuliers, surtout s’ils payent déjà un loyer ou une mensualité de crédit pour leur résidence principale. A cela s’ajoutent l’assurance habitation, le chauffage, l’eau, l’électricité, l’entretien courant, les travaux imprévus... une résidence secondaire coûte cher, et peut même s’avérer rapidement un gouffre financier alors qu’on y passe en moyenne moins de 40 jours par an !

C’est pourquoi, en août 2021, Ludovic de Jouvancourt et Sébastien Gal ont fondé Prello, un service clé en main d'achat et de gestion de résidences secondaires en co-propriété. Leur ambition : permettre l‘acquisition d’une résidence secondaire à plusieurs avec des amis, de la famille ou des inconnus afin de la rendre plus accessible et d’en offrir les avantages sans les inconvénients. Grâce à ce modèle innovant, l'acquisition d’une résidence secondaire devient un acte rationnel et viable économiquement. Prello entend ainsi impulser un nouveau souffle au marché de la résidence secondaire en donnant naissance à une nouvelle catégorie de propriétaire immobilier.

Un service 360° pour démocratiser l’accès à la propriété d’une résidence secondaire

Concrètement, Prello identifie et sélectionne des biens d’exception situés dans les plus beaux sites de France et donc inabordables jusqu’alors pour la plupart des budgets. La start-up rassemble ensuite jusqu’à 8 co-acquéreurs au sein d’une SCI et se charge de l’opération d’acquisition. Ces co-acquéreurs sont soigneusement choisis en fonction de leur complémentarité, clé de voûte d’une propriété partagée réussie : Prello réunit des acquéreurs dont les projets, les exigences, les attentes, les situations géographiques, familiales ou professionnelles, et bien sûr les emplois du temps sont parfaitement compatibles.

A l’issue de la vente, les co-acquéreurs se partagent 100% de la propriété et peuvent pleinement en profiter à hauteur de 44 jours par an. La start-up s’occupe même d’un juste partage du temps de résidence entre chaque copropriétaire, grâce à un calendrier intelligent qui garantit à chacun de pouvoir utiliser son bien en toute liberté dans la limite de sa quote-part et des règles de réservation. Et pour que les propriétaires n’aient rien à gérer, Prello se charge également des tâches administratives, de la rénovation, de l'ameublement, des équipements, des réparations, de l'entretien et de toutes les autres commodités.

1 750 000€ levés 3 semaines seulement après sa création

Fort d’une proposition de valeur unique et disruptive sur le marché français, Prello a immédiatement convaincu des investisseurs spécialistes de la Proptech pour accompagner sa création. Ainsi, 3 semaines seulement après son lancement, la start-up est parvenue à réunir 1,750 M€ auprès d’Axeleo Capital, premier VC français dédié à la proptech ainsi que de business angels du secteur immobilier.

Cette levée de fonds a un double objectif. A court terme, Prello entend poursuivre sa structuration, renforcer ses équipes et déployer ses services. En parallèle, la société prévoit également de réaliser une opération de levée de dette pour financer l’acquisition des biens qui seront mis en vente au quatrième trimestre 2021. A cet effet, la start-up est d’ores et déjà en discussion avancée avec des partenaires bancaires et des investisseurs institutionnels de renom.

« Ce tour de table bouclé en un temps record valide pleinement la pertinence de notre modèle. Beaucoup de Français aspirent à posséder une résidence secondaire. Mais ce rêve peut vite être balayé par la réalité. Une résidence secondaire a un coût, non seulement à l’achat mais aussi à l'entretien, qui représente, chaque année, entre 1 et 3% de sa valeur. Et c’est d’autant plus cher qu’on ne l’occupe que 10% du temps ! Prello répond à cette problématique en permettant d’acheter sa résidence secondaire - à plusieurs. Nous simplifions toutes les étapes du processus d'achat, de partage, de gestion, de consommation et même de sous-location partielle du bien. Pour les copropriétaires, c’est la possibilité d’un lieu de villégiature à un prix plus accessible. Et pour les agents immobiliers, c’est une solution pour vendre des biens difficiles à placer parce que très chers.

Prello réinvente la façon d'acheter sa résidence secondaire ! », explique Ludovic de Jouvancourt, co-fondateur et président de Prello.

Ludovic et Sébastien nous ont convaincus dès le premier échange de part leur cumul d’expérience en immobilier et en « travel ». Quiconque possède une résidence secondaire connaît le poids de son entretien et les weekends passés à réparer plutôt que profiter. La solution est de partager cette charge, et le digital permet d’organiser ce partage de manière économique et équitable. La proposition de valeur est d’autant plus intéressante dans un contexte post-pandémique où l’on prend conscience de l’utilité de disposer d’un lieu calme et spacieux pour se retirer les week-ends voire même pour télé-travailler, ce qui est un besoin nouveau.” Mathias Flattin, directeur associé chez Axeleo Capital.

Source : Communiqué de presse

       Partager sur facebook Partager sur twitter
Ils veulent faire des acquisitions dans ce secteur
Plateforme internet recherche partenaires pour développement à l'international CA Max : 0k€
Les acheteurs du secteur "Portails internet"