Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

Les bacs réutilisables de PANDOBAC attirent 1.2 M€

Jeudi 11 juin 2020 à 16h54

Un an et demi après sa création, Pandobac, la start-up qui propose une solution de location de bacs réutilisables aux professionnels de l'alimentaire, lève 1,2 M€ auprès de business angels, de la société d’investissement BNP Paribas Développement et d’acteurs institutionnels. Ce montant servira à financer l’expansion de l’activité au-delà de l’Île de France, notamment par l’ouverture de nouveaux centres de lavage.

Démocratiser la livraison B2B zéro déchet pour les professionnels de l'alimentaire Pandobac est un service de bacs réutilisables qui permet aux restaurants et autres professionnels de l’alimentaire d’éliminer facilement leurs emballages jetables. Le service s’articule autour de trois offres : la location de bacs réutilisables adaptés au transport de marchandises, le suivi des bacs via une plateforme en ligne et le lavage des bacs. Les grossistes et producteurs souscrivent à un abonnement mensuel pour bénéficier du service. Cela leur permet de réaliser jusqu’à 30% d’économie sur leur budget emballage tout en bénéficiant d’une logistique durable et zéro déchet !

Aujourd’hui, Pandobac compte 10 personnes et opère un premier centre de lavage situé en plein coeur du MIN de Rungis, au plus près de ses principaux clients afin de limiter l’empreinte écologique de ses opérations.

Des ouvertures en région et de nouvelles fonctionnalités

La levée réalisée, d’un montant de 1,2 M€, devrait lui permettre d’accélérer son développement commercial et d’ouvrir de nouveaux centres de lavage d’ici 2021.

"Nous recevons de nombreuses demandes de prospects en région et la levée va nous permettre d’y répondre". Explique Roch Feuillade.

Parallèlement, des évolutions de l’outil de suivi sont prévues, afin d’intégrer de nouvelles fonctionnalités et un nouveau format de bac innovant est en cours de fabrication.

A l’heure du déconfinement, Pandobac se veut acteur des modèles de demain et du "monde d’après". Ainsi, la start-up est signataire de la Tribune ​"Quels acteurs souhaitons nous soutenir ?" ​portée par ​Tech for Good France et ​Change Now​, aux côtés de nombreuses entreprises engagées en faveur d’une économie durable et humaine.

Retour sur l'aventure Pandobac

Pandobac naît en 2018 du constat fait par Shu Zhang que les livraisons quotidiennes de marchandises alimentaires génèrent trop de déchets d’emballages. Cette diplômée de l’Ecole Centrale Paris et titulaire d’un CAP cuisine, ouvre un restaurant à Paris en 2014. Pendant 4 ans, elle y observe l’arrivage quotidien de marchandises alimentaires et son lot de cartons, cagettes et boîtes de polystyrène. Ces emballages sont volumineux et représentent une charge de travail importante pour s’en débarrasser; ils sont souvent déposés illégalement dans les rues par manque de place dans les locaux poubelles et finissent incinérés ou enfouis, faute de tri.

"En île de France, c’est l’équivalent d’un immeuble de 10 étages d’emballages jeté tous les jours". Précise Shu Zhang, co-fondatrice de Pandobac

Elle s’associe donc à un ancien camarade d’école, Roch Feuillade, fondateur de ​Kwyk (plate-forme éducative revendue à Hachette en 2014) et à Anaïs Ryterband, diplômée d’ESCP Europe et spécialisée en marketing et business, pour créer Pandobac.

Source : Communiqué de presse

Les investisseurs et experts de l'opération
Investisseur
• BNP PARIBAS DEVELOPPEMENT (110)
Toute l'actualité de
• PANDOBAC
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn
Trouver des sociétés à reprendre dans ce secteur
Vente et service de biens d'équipement en BtoB CA : 2.500k€
Les sociétés à reprendre du secteur "Biens d'équipement" / en Ile-de-France
Ils veulent faire des acquisitions dans ce secteur
Vente et maintenance d'équipements industriels CA Max : 1.000k€
Les acheteurs du secteur "Biens d'équipement"