Partager sur facebook Partager sur twitter

Le spécialiste des objets connectés SIGFOX reçoit 150 M€

Sigfox, premier fournisseur d’une solution de communication mondiale dédiée à l’Internet des objets (IoT), annonce la clôture d’un nouveau tour de table financier record de 150 millions d’euros afin d’accélérer l’expansion de son réseau international et atteindre une couverture mondiale.

Salesforce, Total, Henri Seydoux, Alto Invest, Swen CP et Tamer Group rejoignent la liste des investisseurs Sigfox. Les actionnaires historiques tels que Bpifrance, Elliott, Intel Capital, Air Liquide, Idinvest Partners et IXO réinvestissent également dans l’entreprise. D’autres investisseurs devraient participer à ce nouveau tour de financement afin d’atteindre les 150 millions d’euros.

L’Internet des objets, en connectant le monde physique qui nous entoure, ouvre aujourd’hui de nouvelles perspectives et opportunités. Sigfox donne une voix à des milliards d'objets et leur permet de jouer un rôle majeur dans le développement économique et social du monde.

En seulement 5 ans, Sigfox a construit un réseau unique offrant une connectivité mondiale, économique et peu consommatrice d’énergie aux capteurs, objets et équipements connectés. Grâce à Sigfox, tous les objets seront connectés au cloud à moindre coût, en s’appuyant sur des sources d’énergie environnantes. Cette promesse, couplée aux développements significatifs effectués par la société ces 18 derniers mois, a contribué à la réussite de ce nouveau tour de financement.

Avec plus de 10 millions d’objets enregistrés sur son réseau et une présence dans 26 pays, Sigfox renforce sa position de leader international dans le domaine de l’IoT. Cette nouvelle levée de fonds permettra à la société d’étendre son réseau et de couvrir 60 pays d’ici 2018, représentant 90 % du PIB mondial, ainsi que d’atteindre l’équilibre financier.

Sigfox considère l’Industrie 4.0 comme l’un des principaux axes de croissance du développement de l’Internet des objets. Les besoins en maintenance prédictive ainsi que la transformation continue de son modèle économique vers plus de services expliquent notamment pourquoi Total a rejoint les autres industriels soutenant le développement international de Sigfox.

« Nous sommes heureux d'accompagner le développement de Sigfox car la technologie qu'offre l’entreprise peut être décisive pour accélérer le déploiement de l'Internet des objets. C'est leur avance acquise sur le marché en peu de temps ainsi que leur capacité à accélérer le déploiement solutions IoT à grande échelle qui a motivé notre investissement », a commenté Patrick Pouyanné, Président Directeur Général de Total. « Ce type de solution permettra d'améliorer la performance et la sécurité opérationnelle des activités industrielles, de réduire les coûts d'exploitation, mais également d'être utilisé pour mieux servir nos clients. »

L’un des enjeux-clé de l’IoT pour optimiser les processus industriels est de mettre en œuvre des nouveaux algorithmes inspirés par l’essor du BIG DATA. En s’intégrant avec la technologie IoT Cloud de Salesforce, Sigfox et Salesforce permettront à toute entreprise de prendre les bonnes décisions, pour le bon client, au bon moment et ce, partout dans le monde. En connectant des milliards d’objets et d’évènements au cloud, Sigfox et Salesforce IoT Cloud facilitent des expériences client plus riches.

Intel Capital, IDinvest Partners et IXO PE, actionnaires historiques de Sigfox, ont activement participé à cette nouvelle augmentation de capital.

« Nous sommes plus que convaincus que Sigfox a permis de débloquer les freins au déploiement de l’Internet des objets et donnera vie à des milliards d’objets connectés dans un futur proche. Sa solution rentable, simple et ouverte est en passe de devenir un standard en matière de connectivité à bas-débit, et offre d’importants gains de productivité pour les organisations et des bénéfices au quotidien pour le consommateur final », déclare Franck Tuil, Senior Portfolie Manager chez Elliott.

« J’ai créé Parrot il y a 22 ans et je connais l’effort que cela représente d’exécuter une vision à grande échelle. En tant qu’administrateur Sigfox, j’ai pu voir les progrès impressionnants réalisés par la société depuis 3 ans. Aujourd’hui, je suis convaincu par son potentiel et sa capacité à être en phase avec le marché. Au-delà de mon investissement financier, je suis très heureux d’apporter à Sigfox mon soutien en tant qu’entrepreneur », se réjouit Henri Seydoux, PDG de Parrot.

« L’Internet des objets est la prochaine révolution qui conduira à d’énormes investissements et développements commerciaux dans les dix prochaines années. Nous sommes très fiers de soutenir Sigfox, fournisseur de l’infrastructure qui profitera à l’ensemble de notre écosystème de startups », explique Paul François Fournier, directeur exécutif de Bpifrance.

« J’ai rejoint l’aventure Sigfox il y a 18 mois grâce à la vision puissante de ses fondateurs et à l’unique positionnement de l’entreprise en tant qu’acteur majeur dans la révolution IoT. La rapidité de notre expansion internationale est possible grâce au soutien de nos opérateurs locaux, mais également à la croissance de notre écosystème, deux éléments ayant joué un rôle décisif dans cette nouvelle levée de fonds. Cela va nous permettre d’aller plus loin dans le déploiement de notre réseau en passant de 26 pays aujourd’hui à 60 dans les deux ans à venir », explique Xavier Drilhon, directeur général de Sigfox.

« Lorsque nous nous sommes rencontrés en 2010, nous nous sommes dit que Sigfox pouvait changer le monde, en reliant le monde réel au monde virtuel, avec un nouveau paradigme extrait des principes inhérents à l’astrophysique. Aujourd’hui nous avons créé le plus grand radio télescope au monde capable de relier des centaines de milliards d'objets à Internet » déclarent Christophe Fourtet et Ludovic Le Moan, cofondateurs de Sigfox.

L’augmentation de capital annoncée ce jour comprend une « greenshoe » permettant à un nouveau partenaire stratégique et financier de rejoindre bientôt le capital de Sigfox.

Source : Communiqué de presse

       Partager sur facebook Partager sur twitter
Ils veulent faire des acquisitions dans ce secteur
SAAS, hébergement de solutions applicatives CA Max : 7.000k€
Les acheteurs du secteur "ISP / ASP"