Partager sur facebook Partager sur twitter

La société d'ingénierie nucléaire TRANSMUTEX reçoit 20 MCHF

Jeudi 29 février 2024 à 08h00

La société genevoise Transmutex a levé plus de CHF 20 millions pour accélérer le développement de son système innovant d’énergie nucléaire.

Transmutex, une start-up pionnière dans le domaine de l’ingénierie nucléaire dont le siège se trouve à Genève, a clôturé avec succès son tour de financement de série A2, levant plus de CHF 20 millions. Ce nouveau financement est destiné à accélérer le développement de son système innovant d’énergie nucléaire, conçu pour offrir une solution plus sûre, plus rentable et plus résistante à la prolifération de l’énergie nucléaire. Union Square Ventures et Steel Atlas ont codirigé le tour de table, avec la participation de plusieurs investisseurs de renom.

Fondée en 2019 par Franklin Servan-Schreiber et composée d’anciens physiciens du CERN, Transmutex a pour mission de révolutionner l’énergie nucléaire. La technologie de l’entreprise associe un accélérateur de particules à un assemblage de combustible sous-critique, offrant plusieurs avantages par rapport aux réacteurs nucléaires autonomes traditionnels. Ce système peut arrêter la réaction en seulement 2 millisecondes, ce qui garantit une sécurité opérationnelle sans précédent.

La solution de Transmutex répond au besoin pressant d’une énergie de base sans carbone en utilisant une variété de matériaux combustibles, y compris le thorium. Cette approche permet non seulement d’élargir la marge de sécurité, mais aussi de brûler efficacement les déchets nucléaires à longue durée de vie. En outre, l’utilisation du thorium évite la production de plutonium et d’autres déchets dangereux, ce qui va dans le sens de l’engagement de l’entreprise en faveur de la durabilité environnementale.

Des partenariats avec des institutions gouvernementales majeures

L’importance des travaux de Transmutex est renforcée par l’estimation des Nations Unies selon laquelle l’énergie nucléaire doit être multipliée par cinq d’ici 2050 pour répondre à la demande en énergie propre. La dépendance actuelle à l’égard de l’énergie nucléaire à base d’uranium n’est pas durable, car elle est confrontée à des pénuries imminentes de ressources et à des problèmes de gestion des déchets. En réponse à cette situation, Transmutex envisage des partenariats avec des institutions gouvernementales de premier plan afin de former une coalition internationale visant à accélérer la construction d’une installation pionnière.

Le tour de table de la série A2 a attiré un groupe diversifié d’investisseurs, dont At One Ventures, HCVC, AlleyCorp, House Of Ventures, Presight Capital, Verve Ventures, FONGIT et Tiny Supercomputer Investment Co, ce qui témoigne du large soutien dont bénéficie la mission de Transmutex.

Source : Communiqué de presse

Toute l'actualité de
• TRANSMUTEX
       Partager sur facebook Partager sur twitter