Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn

La legal tech AFRIWISE sécurise un investissement de 1 M€

Jeudi 25 mars 2021 à 11h03

La société Belge en legal tech, Afriwise, sécurise un investissement stratégique qui lui permettra de devenir le leader incontesté en fourniture de solutions d'information juridique pour l’Afrique.

Trois ans après sa création, Afriwise accueille de nouveaux investisseurs dans son actionnariat. Jacques Emsens et Christophe de Limburg Stirum rejoignent le conseil d'administration de la société, où ils sont accueillis par les investisseurs de la première heure, Bart Sobry (Zoutman / Potrell) et Mathias Vandaele (Hectar).

Ce nouveau financement, ainsi que l'expertise et le réseau des nouveaux investisseurs, devraient catalyser les ambitions d’expansion de l'entreprise, qui est déjà en train de prendre d'assaut le secteur juridique africain.

Afriwise bénéficie du soutien de Jacques Emsens et de Christophe de Limburg Stirum. M. Emsens est également membre du conseil d'administration de Sofina, Sibelco, SigmaRoc, Le Pain Quotidien Bresil et Union Financière Boel, entre autres. M. de Limburg Stirum a plus de 20 ans d'expérience dans l'entrepreneuriat, l'investissement et la gestion d'entreprises de taille moyenne.

Afriwise est reconnue comme la solution d'information juridique en ligne la plus fiable et la plus complète pour l'Afrique, offrant un accès à la législation et aux projets de loi nationaux, une veille juridique (legal monitoring), des conseils pratiques approfondis et des solutions de recherche juridique, le tout à partir d'une plateforme unique et centralisée. Parmi les entreprises qui ont adopté cette solution révolutionnaire figurent Bolloré, IBM, Pepsico, Deloitte, Barloworld, Vodafone, Roche, DHL et MTN.

Grâce à ce financement supplémentaire, Afriwise vise une expansion accélérée d’ajouts de nouveaux pays sur sa plateforme, un contenu plus approfondi et un développement technologique plus poussé.

Cette récente injection de capital reflète la confiance des investisseurs et de la communauté des affaires en général pour les fournisseurs de données et d’informations fiables sur l’Afrique.

La bonne gouvernance d'entreprise exige des organisations qu'elles connaissent suffisamment les lois applicables dans les pays où elles opèrent et qu'elles disposent de systèmes leur permettant de comprendre les exigences, les risques et les développements juridiques liés à leurs activités. Des données juridiques de première qualité sont donc essentielles pour que les organisations puissent être en état de se conformer aux lois nationales partout dans le monde.

Afriwise a été lancé fin 2018 avec pour ambition de remédier à la faible disponibilité d'informations juridiques actualisées et de qualité à travers l'Afrique. Les solutions existantes ne répondaient pas aux besoins et aux attentes, les fournisseurs d’informations juridiques n'étant pas axés sur l'Afrique et les informations disponible en ligne étant souvent disparates, incohérentes et rarement mises à jour.

Alors que même la législation de base peut être difficile à trouver, il existe d'autres défis juridiques spécifiques en Afrique tels que des concepts inhabituels, des cadres juridiques incomplets et incohérents, un manque de transparence, des problèmes de forme et de fond et, plus important encore, des pratiques établies qui peuvent différer des lois écrites.

Les départements juridiques et de compliance des entreprises actives en Afrique, confrontés à la peur et à la panique de devoir conseiller leurs parties prenantes internes à partir d'une position d'ignorance totale, n'ont souvent qu'une seule option : contacter directement des avocats de la place. Cette situation a favorisé un environnement dans lequel les organisations africaines ou opérantes en Afrique sont confrontées à des coûts juridiques élevés et imprévisibles.

La mission initiale d'Afriwise, était de lutter contre ce phénomène, et fut longtemps considérée comme une tâche impossible. La profondeur et l'étendue de l'information juridique qu'Afriwise se proposait de rassembler sur sa plateforme, sans parler de sa mise à jour, étaient inconcevables, en particulier sur des marchés ne disposant d'aucune information de base facilement accessible.

Pourtant, Afriwise était particulièrement bien placé pour réussir. Son fondateur belge, Steven De Backer, faisait déjà parti du centre ‘Droit et Informatique’ à l’université de Gand dans les années 1990. Ayant grandi en Afrique, il y est retourné pour exercer son métier d’avocat. Il fut la cheville ouvrière dans l'établissement et le développement d'un réseau de cabinets associés. Il a ensuite contribué à développer la pratique africaine de ce qui est aujourd'hui un des principaux cabinets d'avocats du continent.

Depuis 2003, Steven a conseillé des entreprises en tant qu'avocat dans plus de 40 pays africains. Afriwise, en ce compris ce qu'elle est devenue aujourd'hui, est le résultat de ses efforts inlassables au fil des ans pour créer des solutions juridiques alternatives et durables qui peuvent répondre aux besoins et aux budgets de tout type d'organisation, petite ou grande, à but lucratif ou non.

Aujourd'hui, si une organisation veut connaitre les seuils applicables dans le droit de la concurrence au Kenya, ou les exigences applicables en matière de protection des données au Nigeria, il lui suffit de se connecter à la plateforme Afriwise pour trouver instantanément la réponse et toutes les informations pertinentes sur le sujet. Il est important de noter que le contenu juridique est constamment révisé et mis à jour sur une interface utilisateur en ligne spécialement conçue à cet effet. La plateforme propose également des outils de veille juridique, un service sous-jacent pour les demandes de clarification et un accès direct aux avocats du pays.

En promouvant la bonne gouvernance des entreprises et en améliorant l'accès au droit et aux services et à l’information juridiques sur le continent africain, Afriwise contribue de manière significative aux objectifs de développement des Nations unies (en particulier SDG 16 : paix, justice et institutions fortes) et à la stratégie de l'Union européenne pour son partenariat avec l'Afrique.

Par l’union de ses forces avec le secteur juridique africain et la pleine intégration de celle-ci à sa plateforme, Afriwise contribue davantage aux SDG en ce qui concerne l’accélération des progrès dans l'espace juridique et judiciaire. En effet, Afriwise travaille avec plus de 100 cabinets d'avocats à travers l'Afrique pour fournir les informations juridiques utilisables et détaillées directement sur la plateforme. Ceci représente le plus grand effort de collaboration jamais entrepris dans le secteur des services professionnels africains. La plupart des cabinets et des avocats qui alimentent et maintiennent le contenu d'Afriwise ont rejoint la plateforme grâce à des relations de longue date forgées au cours de trois décennies de travail juridique de Steven en Afrique.

"Nous sommes encore au début de notre voyage, cependant, cette annonce d'une importante injection de capital par des investisseurs européens est un signe que les gens voient des possibilités pour Afriwise de devenir une très grande entreprise. Nous avons déjà réalisé l'impossible ; aujourd'hui, notre plateforme améliore de manière significative les opérations commerciales de grandes multinationales dans 11 pays du continent.

Je suis immensément fier d'avoir atteint cette étape, rendue possible grâce à notre équipe dévouée et aux collaborations que nous avons nouées avec des cabinets d'avocats dans toute l'Afrique. Notre succès dépend d'eux. Les régulateurs et les législateurs se montrant de plus en plus enclins à infliger des amendes aux entreprises qui ne respectent pas la législation et les réglementations locales - par exemple dans les domaines de la protection des données et de la gestion des entreprises - l'accès à des informations et à des conseils juridiques de qualité n'a jamais été aussi important pour les entreprises. Nous continuerons à adapter notre plateforme pour répondre aux besoins de nos abonnés. Dans les mois et années à venir, je suis convaincu qu'Afriwise est en passe de devenir le leader incontesté de l'information et des outils juridiques en Afrique", a déclaré Steven De Backer, fondateur d'Afriwise.

L'investissement sera utilisé pour ajouter du contenu, augmenter le nombre de pays couverts et développer davantage la technologie de la plateforme.

Afriwise a été salué non seulement pour son intégration de cabinets d'avocats africains à ses solutions, leur permettant ainsi de générer des opportunités par de nouveaux canaux, mais aussi pour sa contribution à faciliter l’entreprenariat et le développement des affaires avec l’Afrique en général . Les services d’Afriwise facilitent les processus commerciaux et stimulent indirectement les investissements sur le continent Africain. Le rôle de l’entreprise dans ce domaine a été récompensé à plusieurs reprises, , notamment par le prestigieux prix 2020 du NABC Doing Business in Africa et par le très convoité prix de l'innovation de l'African Legal Award, qui lui a été décerné deux années de suite.

Afriwise a la confiance de nombreuses entreprises internationales telles que Bolloré, Pepsico, IBM, Deloitte, Barloworld, Vodafone, Roche, DHL, General Electric et MTN et bien d'autres qui ont adopté la solution pour rationaliser leurs opérations commerciales.

Afriwise a été conseillé par BNP Paribas dans cette transaction.


Source : Communiqué de presse

Toute l'actualité de
• AFRIWISE
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn
Ils veulent faire des acquisitions dans ce secteur
Plateforme internet recherche partenaires pour développement à l'international CA Max : 0k€
Les acheteurs du secteur "Portails internet"