Partager sur facebook Partager sur twitter

KABANDY boucle une levée de fonds de 2 M€

Vendredi 15 juillet 2022 à 14h46

Comme beaucoup de secteurs, la construction et l’immobilier sont en phase d’accélération de la digitalisation de leurs processus et outils, afin de dégager des augmentations de productivité. Cependant, les challenges sont nombreux : segmentation du secteur, retards et imprévus sur chantier, dépendance sur les prix des marchandises, etc..

Un élément central de cette digitalisation est l’adoption de plus en plus massive du BIM (building information model) – le jumeau numérique du bâtiment – c’est-à-dire une maquette informatique 3D qui contient l’ensemble des éléments constitutifs du (futur) bâtiment. Le BIM est considéré comme une des technologies les plus importantes pour l’avenir du secteur (source : Roland Berger, Turning point for the construction industry, The disruptive impact of Building Information Modeling (BIM) – Sept 2017).

Les maquettes sont produites le plus souvent par des bureaux d’architecture qui maîtrisent l’utilisation des outils (complexes) de modélisation 3D. Ces outils de modélisation s’adressent à des utilisateurs experts et ne sont pas bien adaptés aux besoins et compétences d’autres acteurs qui ont besoin d’extraire et d’exploiter les informations des modèles. Ces acteurs sont par exemple des gestionnaires de projet, responsables de patrimoine, des deviseurs, des métreurs, des ingénieurs de chantiers, etc. Ce sont ces personae auxquelles Kabandy s’adressent, en leur donnant un accès simple et intuitif aux données qui se trouvent dans les modèles 3D.

La mission de Kabandy :

Kabandy signifie, en sanscrit, connecter. Connecter les nombreux intervenants d’un projet immobilier, connecter un secteur traditionnel aux nouvelles technologies. Connecter les expertises et expériences pour obtenir la meilleure gestion opérationnelle et budgétaire.

La mission de Kabandy est de démocratiser l'utilisation du BIM pour la visualisation, l'extraction et la gestion des quantités, pour les quatre différents objectifs/cas d'utilisation suivants:

Réalisation ou contrôle de métrés/devis visuels depuis la maquette de manière intuitive et/ou automatique, par exemple pour le service devis d’un entrepreneur général, pour un assistant à la maîtrise d’ouvrage ou un gestionnaire de patrimoine immobilier, qui va utiliser Kabandy pour accélérer et sécuriser son processus d’appeld’offres ;

Rapports d'avancement des travaux depuis la maquette, dans l’optique d’optimiser le processus de suivi de chantier en calculant les quantités exécutées pour les différents postes, période après période ;

Inventaires depuis la maquette pour la gestion du patrimoine et la mise en place de contrat de maintenance, d’entretien, de gestion des espaces ;

Évaluation du contrôle de la qualité de la maquette. Les maquettes évoluent au cours du temps : ce ne sont pas les mêmes en avant-projet, en soumission, ou en exploitation. Il s’avère donc crucial de vérifier la conformité des métadonnées de ces maquettes. Kabandy permet de l’exécuter de manière automatique.

La carte maîtresse de Kabandy est de proposer une solution logicielle pour les non-experts BIM. Pour y arriver, nous mettons à disposition une plateforme web qui comprend une visionneuse 3D intuitive (et propriétaire), (2) des tableaux interactifs et dynamiques et (3) des règles d'automatisation que nos clients peuvent personnaliser.

“Nous utilisons la plateforme Kabandy depuis quelques mois maintenant chez CIT Blaton et en sommes très satisfaits », explique Vincent Didriche, Responsable Service Engineering chez CIT Blaton. «Notre objectif initial pour Kabandy était de faciliter la prise en main des maquettes 3D pour notre équipe devis. Comme le logiciel est très intuitif, nos métreurs et deviseurs, qui ne sont pas des experts BIM, peuvent rapidement exploiter les modèles 3D pour produire des rapports visuels de quantités, ce qui accélère et sécurise notre processus de remise de prix. Grâce à Kabandy, nous avons aussi en main un outil performant pour mettre en évidence des erreurs dans les quantités fournies et les communiquer. A présent, dans la prolongation de ce qui a été préparé avec Kabandy lors du devis, nous lançons une phase d’extension de l’utilisation aux chantiers en exécution. L’idée ici est d’améliorer le processus de reporting de l’exécution du travail, grâce à une extraction rapide et précise des quantités exécutées depuis le modèle 3D. »

Une levée de fonds d'un peu plus de 2M d'euros

En avril 2022, la société clôture une levée de fonds d’un peu plus de 2M€. Une majorité de cette somme est du capital (conversion de prêts et augmentation de capital) levé auprès de Theodorus, Sambrinvest (tous les deux lead invests), WING, Seederfund et des business Angels. Une petite partie est du non dilutif (prêt suborné et prêt bancaire).

Les fonds collectés vont permettre :

De poursuivre (et accélérer) le développement commercial dans toute la Belgique – en direct et via des partenaires ;

De démarrer l’internationalisation (FR, NL, LUX) – dans un premier temps via des partenaires ;

De poursuivre les développements technologiques pour, notamment, mettre au point de nouveaux scénarios d’utilisation et connecter Kabandy avec d’autres solutions digitales partenaires. Kabandy collabore à ce sujet avec l’ADEB/VBA, qui regroupe les grandes entreprises de construction en Belgique) afin d’intégrer les acteurs du secteur de la construction dans le processus de réflexion sur l’évolution de la plateforme.

« Spin-off de l’ULB, Kabandy présente une solution technologique très avancée dans le domaine du BIM, intervient Olivier Mertens, Head of Digital chez Sambrinvest. Il a fallu à l’entreprise plusieurs années pour trouver son Product Market Fit. Aujourd’hui, avec l’aide de son nouveau CEO Diego d’Udekem, nous nous concentrons sur le déploiement commercial de la solution. Les retours du marché sont excellents ! Kabandy vient rejoindre d’autres Proptech (NdlR : Letsbuild, Smartbeam, WeInvest, SBExpert et Trigrr) du portefeuille de Sambrinvest. Cela renforce l’expertise de notre fonds dans cette thématique porteuse. »

« Dans un secteur qui peine à suivre la cadence de la digitalisation, nous sommes fiers d’avoir pu convaincre certains parmi les plus grands groupes de construction belges d’adopter notre solution et de leur démontrer notre plus-value », explique Adrien Van der Borght, principal chez Theodorus.

Source : Communiqué de presse

Toute l'actualité de
• KABANDY
       Partager sur facebook Partager sur twitter