Partager sur facebook Partager sur twitter

HOMELAND réalise un tour de table de 9 M€

Lundi 25 avril 2022 à 15h50

Après avoir inventé le modèle de néo-syndic en 2016 et confirmé le succès de ce modèle innovant de gestion de copropriétés, Homeland poursuit son déploiement rapide en Île-de-France, à Bordeaux, Nantes, Lyon et Montpellier, où elle gère déjà plus de 400 copropriétés, de 15 à 750 logements.

L’entreprise annonce une levée de fonds de 9 M€ menée par Reflexion Capital et à laquelle participe la Banque des Territoires, financeur majeur des bailleurs sociaux en France. Grâce à ce nouveau tour de table, Frédéric Remeur et Renaud Lerooy, co-fondateurs d’Homeland, souhaitent accélérer le développement de leur activité notamment auprès des bailleurs sociaux et des promoteurs immobiliers, tout en étendant leur stratégie de croissance externe dans toute la France.


Créée début 2016, Homeland réinvente le métier de syndic de copropriété grâce à :

- Sa plateforme logicielle, développée en interne, qui permet d’automatiser une grande partie des tâches administratives et comptables, de fournir une transparence en temps réel sur l’avancée de la comptabilité et des dossiers en cours et d’apporter une assistance 24/7 à l’ensemble des copropriétaires et occupants,

- L’organisation inédite de ses équipes (70 collaborateurs) qui sont structurées par pôle d'expertise (travaux, juridique, comptabilité, gestion RH, développement informatique, gestion de sinistres et transition énergétique) afin d’appuyer les référents de copropriétés qui peuvent ainsi être plus disponibles et présents auprès de leurs clients.

Ce fonctionnement permet de traiter avec un grand niveau d’expertise les dossiers les plus complexes des copropriétés et de les accompagner au quotidien afin de réduire leurs charges et leur empreinte carbone.

Après une première levée de 2 M€ début 2019 avec Newfund (qui lui renouvelle sa confiance en participant également à ce nouveau tour de table), Homeland, fort de son succès, souhaite accélérer le développement de ses outils logiciels et le déploiement de son offre dédiée aux bailleurs sociaux et propriétaires institutionnels, dont l'intérêt a été remarqué par la Banque des Territoires.

Une partie des fonds sera également investie dans la politique de croissance externe d’Homeland, qui a déjà intégré avec succès un premier portefeuille de 50 immeubles en Île-de-France.

« Nous sommes ravis de la confiance accordée par Reflexion Capital et la Banque des Territoires, qui témoigne de la solidité de notre offre vis-à-vis des copropriétaires particuliers et institutionnels. Nous sommes partis d’une feuille blanche en 2016 et avons progressivement appris toutes les facettes du métier. Notre regard neuf nous a permis de développer des outils innovants, adaptés à notre approche pluridisciplinaire. Six ans plus tard, cette levée de fonds vient renforcer notre crédibilité d’acteur sérieux et innovant de la gestion immobilière. Nous sommes très fiers du travail accompli par notre équipe, riche de sa diversité et des méthodes de travail collaboratives que nous avons imaginées afin d’exercer notre métier avec un maximum de réactivité, d’expertise et de transparence. » précise Renaud Lerooy.


« Pour cette levée de fonds, nous avons privilégié des acteurs français, proches du terrain et impliqués qui nous ouvrent en grand les portes du marché institutionnel et témoignent de la pertinence de notre positionnement. Notre actionnariat est le reflet de notre projet : développer un nouveau modèle de syndic innovant, pérenne et engagé. » indique Frédéric Remeur.


Pour Ivan Michal, Associé chez Reflexion Capital : « Nous avons été séduits par l’équipe d’Homeland, par son approche intelligente de la modernisation du métier de Syndic au travers de leur organisation et de leur plateforme logicielle, permettant de délivrer une excellente qualité de service à leurs clients. Leur stratégie de développement mêlant croissance organique forte et croissance externe ciblée, est particulièrement efficiente et pertinente. »


Pour Emmanuel Passilly, Responsable du pôle « Villes et Territoires Intelligents » du département Transition numérique à la direction de l’Investissement de la Banque des Territoires : « Homeland constitue un investissement clé pour la Banque des Territoires car il illustre la pertinence des solutions numériques pour accélérer l’efficacité du secteur du logement en modernisant et en améliorant les prestations proposées aux copropriétés. Par ailleurs, la loi ELAN incite les bailleurs sociaux à organiser la vente de logements sociaux, ce qui entraîne mécaniquement la création de copropriétés et le besoin de s’appuyer sur un syndic. Nous sommes convaincus que l’offre développée par Homeland répond aux besoins d’innovation, de performance et de transparence des bailleurs sociaux qui constituent déjà une partie significative de sa clientèle. »


À propos d’Homeland :

Homeland est un acteur innovant de la gestion immobilière. Créée début 2016, Homeland dépoussière le métier de syndic de copropriété en apportant disponibilité, réactivité et transparence à ses clients notamment au travers d’une plateforme logicielle développée en interne. Les équipes d’Homeland sont organisées par pôle d'expertise : technique, juridique, comptable et développement durable afin d’apporter un conseil expert aux propriétaires des biens gérés et un accompagnement quotidien pour réduire les charges et l’empreinte carbone de leurs copropriétés.

Source : Communiqué de presse

Les investisseurs et experts de l'opération
Investisseur
• BANQUE DES TERRITOIRES - CAISSE DES DEPOTS - CDC (68)
Toute l'actualité de
• HOMELAND
       Partager sur facebook Partager sur twitter