Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

VIVENDI va entrer au capital du groupe de production BANIJAY-ZODIAK

Jeudi 03 septembre 2015 à 10h23

Vivendi est "entré en négociations exclusives pour devenir un partenaire minoritaire" du groupe qui naîtra de la fusion des sociétés de production Banijay et Zodiak, futur troisième groupe mondial de création de programmes, a annoncé mercredi Vivendi en présentant ses résultats semestriels.

Les sociétés de production européennes d'audiovisuel Zodiak et Banijay, deux des plus grosses d'Europe et du monde, ont annoncé fin juillet qu'elles allaient fusionner pour donner naissance à l'un des plus importants producteurs indépendants mondiaux dans ce domaine, pesant un milliard de dollars de chiffre d'affaires.

Ensemble, elles deviennent n°3 européen et mondial derrière le duo Endemol-Shine (plus de 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires) et l'allemand Fremantle (1,5 milliard d'euros).

Riche notamment du produit de la vente de SFR au groupe Altice de Patrick Drahi, Vivendi, qui s'est recentré sur les médias et la productions de contenus, continue ainsi ses acquisitions dans le secteur.

Il a racheté récemment la plateforme vidéo sur internet Dailymotion, acquise auprès d'Orange. Le groupe a souligné être monté de 10% à 90% au capital de Dailymotion, pour un montant de 244 millions d'euros.

Le groupe, qui envisage de nouvelles acquisitions, dispose d'une trésorerie "proche de 9 milliards d'euros", soit "près de 30%" de sa capitalisation boursière.

A l'issue d'une OPA sur la maison mère de Canal Plus (SECP) du 9 juillet au 12 août, Vivendi détient 93,6% du capital et des droits de vote de la chaîne.








Copyright © 2015 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn