Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

VINCI va récupérer environ 140 M€ en se désengageant en partie du belge CFE

Vendredi 20 septembre 2013 à 15h00

Vinci va récupérer environ 140 millions d'euros en cédant 23,42% du capital du belge CFE, soit la moitié de sa participation, à un autre groupe belge, Ackermans & Van Haaren (AvH), selon un communiqué publié jeudi.

CFE et AvH, une société diversifiée, contrôlent conjointement le groupe DEME, "l'une des entreprises de dragage et de travaux maritimes les plus importantes et les plus diversifiées au monde".

A l'issue d'une série d'opérations, AvH va prendre le contrôle de CFE, qui sera alors devenue l'actionnaire unique de DEME, a expliqué le groupe français de construction et de concessions.

AvH va en effet échanger sa participation de 50% dans DEME contre des titres CFE et rachètera la moitié de la participation de Vinci dans CFE.

Vinci cédera ses titres CFE au prix de 45 euros et donc avec une légère prime par rapport aux 43,15 euros auxquels le titre a clôturé jeudi à la Bourse de Bruxelles.

L'opération faisant passer AvH au dessus du seuil des 30% du capital de CFE, le groupe belge va devoir lancer une offre publique d'achat (OPA) sur les actions CFE détenues par le public, à ce même prix de 45 euros.

La réalisation de ces opérations étant notamment soumise à l'approbation de la Commission européenne, l'ensemble pourrait être bouclé "dans le courant du quatrième trimestre 2013 ou du premier trimestre 2014", et l'OPA serait lancée par AvH "immédiatement après".

Vinci ne précise pas dans son communiqué si sa participation résiduelle dans CFE (12,1%) a vocation à être conservée durablement.

"Le groupe résultant de l'opération aura une taille considérablement plus importante et un actionnariat majoritairement belge", a souligné Christian Labeyrie, directeur général adjoint et directeur financier de Vinci, cité dans le communiqué.

"CFE pourra pleinement profiter des opportunités de synergie entre les activités de construction et celles de dragage tant en Belgique qu'à l'étranger", s'est félicité de son côté Luc Bertrand, le patron d'Ackermans & van Haaren.

ref/fga/pre
VINCI
ACKERMANS & VAN HAAREN

Copyright © 2013 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité de
• VINCI
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn