Partager sur facebook Partager sur twitter

VEOLIA et FIBRE EXCELLENCE acquièrent le site de recyclage de papier CHAPELLE DARBLAY

Vendredi 13 mai 2022 à 16h20

Veolia a annoncé avoir acquis avec le groupe papetier Fibre Excellence un important site de recyclage de papier baptisé Chapelle Darblay et vendu par la Métropole de Rouen, qui l'avait acheté le même jour au groupe finlandais UPM.

Le montant de la transaction s'élève à 9,6 millions d'euros, a précisé Nicolas Mayer-Rossignol, le président PS de la métropole de Rouen, lors d'une conférence de presse.

La collectivité a signé mardi matin l'achat à UPM avant de conclure dans l'après-midi la "vente au même prix" au groupement Veolia/Fibre Excellence, a-t-il précisé. Le coût net pour la Métropole est de 100.000 euros, soit les frais de procédure.

La collectivité avait annoncé en octobre sa volonté d'exercer son droit de préemption sur cette usine, située à Grand-Couronne, qu'elle avait présenté comme "le plus gros site de recyclage" de papier et de carton en France, avant sa fermeture en 2020 et le licenciement de 228 personnes.

UPM venait alors, en octobre, d'en annoncer la vente au groupement Paprec/Samfi, qui prévoyait une activité de tri mais pas de fabrication de papier ou de carton recyclé.

Interrogé mardi sur les 250 emplois qualifiés promis sur ce site par Veolia fin 2021, chargé de projet chez Fibre Excellence, François Vessière, a répondu: "C'est de cet ordre de grandeur. On peut viser ce niveau."

"La perspective de 250 emplois est à deux ou quatre ans", a ajouté M. Mayer-Rossignol.

Dans un communiqué, Veolia a estimé "l'investissement nécessaire" à 120 millions d'euros.

En octobre, le président de Paprec, Jean-Luc Petithuguenin, avait pour sa part estimé qu'il n'y avait "plus la place en France" pour une activité de recyclage du papier.

Il avait mis en avant la chute des besoins en papier journal et la montée des besoins en carton déjà assurés par deux usines en France, celle du groupe norvégien Norske Skog à Golbey, dans les Vosges, et celle du papetier belge VPK à Alizay, dans l'Eure.

M. Vessière n'a pas souhaité commenter ce point de vue mardi.

Les industriels n'ont pas non plus communiqué de date de redémarrage de l'usine.

Selon la métropole, "le démantèlement de ce site aurait amené de nombreuses collectivités à enfouir ou brûler leurs déchets papiers plutôt qu'à les recycler, ou à les envoyer en Belgique et en Allemagne".

L'usine avait une capacité de recyclage du tri de 24 millions d'habitants, selon la collectivité.

Veolia est le numéro un mondial de l'eau et des déchets et Fibre Excellence le premier producteur français de pâte à papier marchande.







Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité de
• VEOLIA PROPRETE
Autres articles sur l'opération
18/05/2022 VEOLIA et FIBRE EXCELLENCE acquirent la CHAPELLE DARBLAY
       Partager sur facebook Partager sur twitter
Trouver des sociétés à reprendre dans ce secteur
Fabrication d'étiquettes adhésives CA : 1.200k€
Les sociétés à reprendre du secteur "Fabrication de papiers et cartons" / en Haute-Normandie