Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn

THE FAMILY lève 1 M$ auprès d'INDEX VENTURES et de business angels

Vendredi 23 mai 2014 à 10h30

TheFamily, société d’investissement disruptive dans les startups en Europe, compte déjà 126 startups dans son portefeuille et vient d’annoncer un tour de table d’un million de dollars auprès d’Index Ventures et de business angels partenaires.

L’histoire de TheFamily commence il y a un peu plus d’un an avec une ambitieuse mission : accompagner et soutenir plus de 100 startups par an, en leur offrant de l’education, des privilèges et de l’accès au capital. Un an après, TheFamily s’installe dans un tout nouvel espace de 1 200 m2 en plein coeur du Marais à Paris et les résultats du travail effectué sont à la hauteur des efforts de la jeune équipe :
126 startups au portefeuille, sélectionnées parmi 3250 candidatures, Parmi lesquelles on retrouve la crème de la crème dont Algolia, Polagram, Jellynote, TV Show Time, Bunkr, Mindie & TokTokTok,
Plus de 170 workshops organisés pour leurs startups, 140 vidéos sur leur chaîne YouTube, qui comptent déjà 150 000 vues et 2 200 abonnés, 79 présentations sur Slideshare, 96 000 vues, 4 ont figuré sur la page d’accueil de Slideshare,85 événements éducatifs ouverts à tous, dont Growth Hacking, devenu le 1er rendez-vous sur la plateforme Meetup en France,

Le soutien de nombreuses personnalités internationalement reconnues dans le numérique dont Charles Adler, Vivek Wadhwa et Seth Godin.
La création de AIR - Accord d’investissment Rapide, équivalent du contrat américain “SAFE” lancé en décembre dernier en collaboration avec le cabinet SB Avocat, contrat qui permet de lever des fonds sans dette ni valorisation, offert à tous en open source.

Pour stimuler l’écosystème français souvent qualifié de “toxique”, TheFamily mise sur une stratégie de long terme. À l’instar de la Silicon Valley, le contexte français pourrait devenir plus attractif pour les startups Mais pas question de faire du neuf avec du vieux : il s’agit pour la France de trouver sa propre voie, qui devra forcément prendre en compte des codes de la culture française.

Nicolas Colin, cofondateur et inspecteur des finances, explique : “Nous devons résoudre ce paradoxe en France : une nation de puristes, d’experts et de techniciens sur-diplômés mais qui n’ont jamais envisagé l’entrepreneuriat comme une possibilité. À TheFamily, nous les appelons la “Dark Matter”, ce sont tous les diamants cachés que nous devons pousser à l’entrepreneuriat.

Société privée unique en son genre, Thefamily se démarque par sa stratégie d’alignement des intérêts des entrepreneurs, investisseurs, personnalités politiques et cadres dirigeants, soit tout l’ensemble des acteurs clés de l’écosystème.

Par de récentes initiatives, le gouvernement français a démontré son intérêt pour l'innovation numérique. Si la création du mouvement français la “French Tech” soutient les ambitions et la cohésion des startups françaises, elle ne comble pas pour autant le le besoin d’éduquer et de défendre la place numerique francaise. Tel un syndicat de startups ou un lobby adressé aux décideurs politiques, TheFamily relaie le succès de startups françaises et leur dégage la voie en démystifiant l’entrepreneuriat.

L’annonce de la levée intervient à point nommé, alors que la jeune société compte attirer toujours plus de startups et renforcer sa capacité à les faire grandir vite. Grâce à son outil légal AIR, un million de dollars (750 000 euros) sont réinvestis et la levée reste ouverte jusqu’à deux millions.
Le fonds Index Ventures investit à nouveau ainsi qu’une longue liste de business angels, que TheFamily appelle “Godfathers” et dont le rôle est précisé par Alice Zagury, Présidente et cofondatrice : “Les Godfathers agissent comme une force de frappe puissante qui garantit une capacité d’investissement rapide pour nos startups. Ils prouvent d’abord leur implication en investissant dans TheFamily et constituent ensuite une équipe prête à investir, à la manière d’un syndicat privé, dans les meilleurs dossiers que Thefamily leur présente”.

“Quand Alice et Oussama nous ont présenté leur projet lors de leur première levée de fonds, on a trouvé leur ambition complètement folle et on s’est dit que ce serait déjà incroyable s’ils réalisaient la moitié de leurs promesses. Un an plus tard, ils en ont réalisé plus du double et ce fut donc une évidence pour nous de renouveler notre soutien. Ce qu’ils représentent pour l’écosystème français est sans pareil : une vision profondement pertinente alliée à une capacité d’exécution phénoménale, pour faire de Paris une place incontournable pour l’entrepreneuriat” confie Martin Mignot, investisseur d’Index Ventures. Nombreux sont les jeunes business angels et anciens grands entrepreneurs qui composent la liste des Godfathers. Comme le dit Oussama Ammar, cofondateur de TheFamily : “Je suis surpris par la quantité de français désireux de revenir dans l’écosystème après avoir vendu leur entreprise. C’est justement par cette nouvelle génération de business angels que nous voulons être soutenus.”


Source : Communiqué

Toute l'actualité de
• THEFAMILY
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn