Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

SULZER veut se recentrer sur trois activités et envisage de vendre une division

Jeudi 25 juillet 2013 à 17h00

Le groupe industriel suisse Sulzer veut se recentrer sur trois marchés clés et envisage de céder une de ses divisions, a-t-il annoncé mardi après la publication de résultats nettement inférieurs aux attentes pour le premier semestre.

Le groupe qui fabrique notamment des pompes et des turbines pour l'industrie entend se concentrer en particulier sur les marchés du pétrole et du gaz, de l'énergie ainsi que de l'eau, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Il envisage en conséquence une cession de sa division dite Metco, spécialisée dans le revêtement et la finition de surfaces, qui est surtout active dans l'automobile, l'aviation et l'industrie.

"Le désinvestissement potentiel de la division Sulzer Metco devrait générer des fonds supplémentaires pour des acquisitions ciblées et d'autres investissements pour la croissance organique sur les marchés clés de Sulzer", a indiqué le groupe dans un communiqué.

Ce repositionnement stratégique intervient alors que le groupe a vu son bénéfice net chuter de 23,1% à 99,5 millions de francs suisses (80,57 millions d'euros) au premier semestre. Ce chiffre se situe bien en deçà des prévisions des analystes interrogés par l'agence AWP qui l'attendaient en moyenne à 149 millions de francs suisses.

Le groupe a attribué ce repli à la baisse des volumes, à la sous-utilisation des capacités de production ainsi qu'à des coûts de restructuration et à des investissements en informatique qui ont plombé sa rentabilité.

Sur les six premiers mois de l'année, les entrées de commandes se sont toutefois légèrement étoffées, progressant de 3,8% à 2,1 milliards de francs suisses tandis que les ventes se sont inscrites en repli de 1,1% à 1,9 milliards de francs.

Bien que le marché du pétrole et du gaz ait connu une croissance, le marché de l'énergie s'est maintenu à un niveau bas tandis que la demande sur le marché de l'eau a été faible, a précisé Sulzer.

Le groupe suisse réalise plus de la moitié de ses recettes dans sa division Pompes et le poids du marché de l'eau s'y est nettement renforcé avec le rachat en 2011 du suédois Cardo Flow Solutions.

Le groupe s'est également montré prudent sur ses perspectives pour la seconde moitié de l'année, précisant qu'il s'attend à une légère progression des commandes et des ventes. En revanche, les bénéfices devraient être inférieurs, a-t-il ajouté.

La Bourse a fortement sanctionné ces résultats. A 10H08 GMT, le titre chute de 13,07% à 144,30 francs suisses alors que l'indice SMI des valeurs vedettes de la place suisse repasse en terrain positif, sur une hausse de 0,07%.

"Nous considérons que le projet de recentrage sur ses trois marchés clés est un pas de plus dans la bonne direction", a toutefois commenté Martin Schwab, analyste chez J. Safra Sarasin.

Fabian Haecki, analyste chez Vontobel a de son côté qualifié cette possible cession de neutre à positive. Selon lui, le conglomérat industriel suisse OC Oerlikon pourrait figurer parmi les repreneurs potentiels.


noo/mnb/pid
SULZER
BANK SARASIN & CIE AG
VONTOBEL

Copyright © 2013 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn