Partager sur facebook Partager sur twitter

SPIE négocie l'acquisition des activités de BELFOR en France

Vendredi 04 novembre 2022 à 10h41

Renforcement du positionnement de SPIE dans les services de protection incendie passive pour le secteur du nucléaire en France.


SPIE, leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l’énergie et des communications, est entrée en négociations exclusives avec BELFOR, le leader mondial de l’assainissement après sinistre, pour l’acquisition de ses activités de protection incendie pour le secteur du nucléaire en France.


Avec cette acquisition, SPIE renforce son positionnement sur le marché de la protection incendie notamment dans le domaine du nucléaire. Fournisseur reconnu pour la réalisation de travaux de protection incendie passive, BELFOR Prévention France (BPF) intervient sur l’ensemble du territoire français et dispose d’une clientèle diversifiée et pérenne. Basée à Maisons-Alfort en région parisienne, la société emploie environ 80 collaborateurs qualifiés et a réalisé un chiffre d’affaires de 12 millions d'euros en 2021.

David Guillon, directeur général de SPIE Nucléaire, a déclaré : « Avec BPF, nous intégrons un acteur de premier plan pour les services de protection incendie passive sur le marché nucléaire français. Ce rapprochement va nous permettre d’élargir notre portefeuille de services et de nous renforcer pour le marché des EPR de deuxième génération (EPR2) d’ici à 2030. Nous nous réjouissons de préparer l'avenir en collaboration avec les 80 collaborateurs hautement qualifiés de BPF. »

Daniel Montet, directeur général de BPF, a commenté : « Grâce à notre expertise, nous nous sommes établis comme un acteur incontournable sur le marché de la protection incendie passive en France. Nous sommes ravis de rejoindre le groupe SPIE et nous pensons que la combinaison des expertises de SPIE Nucléaire avec celles de BPF nous permettra d’accélérer notre développement en France. Nous sommes convaincus d’apporter une forte contribution. »

SPIE prévoit de finaliser l'opération au cours des prochains mois, à l’issue de la consultation des instances représentatives du personnel.


Source : Communiqué de presse

Toute l'actualité de
• SPIE
       Partager sur facebook Partager sur twitter
Ils veulent faire des acquisitions dans ce secteur
Sécurité privée CA Max : 50.000k€
Les acheteurs du secteur "Sécurité / Gardiennage"