Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn

SHIRE : l'UE a autorisé le rachat par TAKEDA Pharmaceutical

Mardi 20 novembre 2018 à 17h10

La Commission européenne a autorisé le rachat de Shire par Takeda Pharmaceutical Company. La décision est subordonnée à la cession d'un produit de traitement biologique actuellement développé par Shire pour traiter la maladie inflammatoire de l'intestin.

Takeda propose déjà un traitement biologique très efficace de la MII, l'Entyvio, qui appartient à une catégorie de traitements biologiques appelés les 'anti-intégrines'. Shire développe actuellement un traitement biologique qui appartient à la même catégorie, à savoir les anti-intégrines. Ce traitement aurait donc dû être un concurrent direct de l'Entyvio lors de sa mise sur le marché.

La Commission craignait que le rachat, tel que notifié à l'origine, n'entraîne une perte d'innovation et une réduction de la concurrence potentielle future.

L'enquête menée sur le marché par la Commission a notamment conclu que Takeda ne poursuivrait certainement pas le développement du nouveau traitement de Shire à base d'anti-intégrines. Il en aurait résulté une grave perte d'innovation sur un marché où les patients ne disposent pas actuellement de possibilités de traitement en nombre suffisant. Cela n'aurait pas non plus permis de commercialiser un produit en mesure de concurrencer l'Entyvio et d'entraîner une baisse des prix pour ce type de traitement biologique.

Margrethe Vestager, commissaire pour la politique de concurrence, a déclaré: "Nous pouvons aujourd'hui autoriser la concentration entre Shire et Takeda, mais uniquement sous réserve de la cession du produit que Shire développe pour traiter la maladie et qui aurait été perdu à l'issue de la concentration. Cette mesure préservera l'innovation sur ce marché et, chose importante, elle élargira l'éventail des traitements proposés aux patients."

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn