Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

Séguéla juge qu'une absorption d'HAVAS par VIVENDI est "une possibilité"

Vendredi 12 décembre 2014 à 11h00

Le publicitaire Jacques Séguéla, vice-président de Havas en charge de la création, juge qu'une absorption de son entreprise par le groupe diversifié Vivendi est "une possibilité".

La volonté de Vincent Bolloré, l'homme d'affaires qui contrôle Havas, est de "reconstruire le grand Havas". "Cela arrivera peut-être un jour si l'on est fusionné avec Vivendi. C'est une possibilité", ajoute M. Séguéla, dans un entretien mis en ligne vendredi par le site économique La Tribune.

M. Bolloré détient déjà 2,4% du capital de Vivendi et pourrait monter jusqu'à 4% à l'occasion de la vente de ses chaînes de télévisions TNT à Canal+, une des nombreuses filiales de Vivendi.


HAVAS
VIVENDI
BOLLORE
SOCIETE D'EDITION DE CANAL PLUS

Copyright © 2014 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité de
• VIVENDI
• Havas
       Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn