Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

SCHNEIDER lance une OPA sur le spécialiste britannique des automatismes industriels INVENSYS

Vendredi 02 août 2013 à 14h00

Le géant français du matériel électrique Schneider Electric va lancer une offre publique d'achat (OPA) amicale sur le groupe britannique d'ingénierie Invensys pour 3,4 milliards de livres (3,9 milliards d'euros), ont annoncé mercredi les deux groupes.

Il s'agit de la plus grosse acquisition pour le groupe français depuis celle de l'américain APC en 2007, a indiqué le directeur financier du groupe, Emmanuel Babeau, lors d'une conférence téléphonique.

Invensys, qui emploie quelque 16.500 personnes pour un chiffre d'affaires de 1,8 milliard de livres en 2012, produit notamment des logiciels et automatismes industriels, ainsi que des composants de programmation pour l'électroménager et de contrôle d'appareils énergétiques.

Les conseils d'administration de Schneider et d'Invensys se sont mis d'accord sur une offre à 502 pence par action, indiquent-ils dans un communiqué commun diffusé à la Bourse de Londres.

Ce financement se fera "à hauteur de 2,9 milliards d'euros en numéraire et à hauteur de 1 milliard d'euros en nouvelles actions Schneider Electric", indique le groupe français dans un autre communiqué.

Invensys avait vendu la mèche le 11 juillet dernier en indiquant avoir reçu une offre non engageante à 505 pence par action de la part de Schneider. Le groupe français avait jusqu'au 8 août pour confirmer ou non son intention.


map/cb/ggy
SCHNEIDER ELECTRIC
INVENSYS

Copyright © 2013 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn