Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

SAAB achète le chantier naval suédois de l'allemand THYSSEN KRUPP

Mercredi 23 juillet 2014 à 16h36

Le groupe suédois d'armement et d'aéronautique Saab a annoncé mardi avoir finalisé l'acquisition du chantier naval dédié aux sous-marins situé en Suède qui appartenait jusque-là au géant industriel allemand Thyssen Krupp.

Saab a débloqué la somme de 340 millions de couronnes (36,8 millions d'euros) - provenant de fonds existants selon l'entreprise - pour acheter la filiale Thyssen Krupp Marine Systems.

"L'effet de la transaction sur les résultats de Saab pour 2014 n'est pas jugée significative", a précisé le groupe dans un communiqué.

Thyssen Krupp Marine Systems emploie environ 850 personnes et compte parmi ses clients les armées de la Suède, de l'Australie et de Singapore.
"L'acquisition renforce la position de Saab en tant que fournisseur complet de systèmes militaires navals", a affirmé Saab.

La filiale conçoit, construit et entretient non seulement des sous-marins mais aussi des navires de surface et des véhicules de sauvetage sous marins.

La Suède est l'un des plus gros exportateurs d'armes au monde par habitant et Saab est la principale entreprise d'équipement de défense du pays scandinave.

L'unité, rebaptisée Saab Kockums, devrait poursuivre ses activités au sud de la Suède dans les ports de Malmö et Karlskrona ainsi qu'à Muskö (est).

L'acquisition "fait de Saab l'une des quelques entreprises au monde capable de développer, produire et distribuer des solutions de défense aériennes, terrestres et maritimes", s'était félicité le directeur général Håkan Buskhe, à l'occasion de la publication des résultats du 2e trimestre la semaine dernière.

Les négociations menées entre les entreprises avaient été annoncées dès avril, au moment de la signature d'un protocole d'entente.


Copyright © 2014 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn