Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

RWE vend des lignes à haute tension à AMPRION

Vendredi 15 juillet 2011 à 16h00

Le groupe allemand d'énergie RWE a annoncé jeudi la vente de sa filiale de lignes à haute tension Amprion pour près d'un milliard d'euros à un "consortium d'investisseurs financiers" emmené par la banque allemande Commerzbank.

La transaction prend pour base une valeur totale d'Amprion de 1,3 milliard d'euros, selon un communiqué, ce qui valorise à environ 974 millions la participation dont se défait RWE.

Le numéro deux allemand de l'énergie a précisé que dans un premier temps il prendrait une part de 14,5% dans ce consortium d'acheteurs, mais que celle-ci était destinée à être vendue "à court terme".

Le consortium est composé "majoritairement d'investisseurs allemands" du monde de l'assurance, dont Commerzbank, qui le domine, mais aussi Munich Re, Talanx, SwissLife ou Ergo, filiale de Munich Re.

RWE s'est engagé dans son communiqué à "continuer d'épauler Amprion".

La transaction a pour objectif affiché de réduire l'endettement du groupe, menacé par l'agence Standard and Poor's de perdre sa note de catégorie A.

RWE a grand besoin de liquidités en raison de la décision du gouvernement allemand de se passer de l'énergie nucléaire dès 2022, ce qui le prive d'une source de revenus confortable.

Il va de plus devoir passer à la caisse en 2013 pour acheter des certificats d'émission de CO2, jusqu'ici distribués gratuitement par le gouvernement. La facture risque d'être salée pour RWE qui produit majoritairement son électricité à partir de charbon.

Amprion contrôle 11.000 kilomètres de lignes à haute-tension en Allemagne, ce qui en fait le premier acteur du pays dans ce domaine.

En se désengageant, RWE va aussi économiser les 2,5 milliards d'euros qu'il avait prévu d'investir en dix ans dans le développement des lignes à haute tension, dont l'Allemagne a besoin pour s'adapter à sa nouvelle politique énergétique.

Le groupe a par ailleurs annoncé en parallèle jeudi qu'il allait s'allier avec le russe Gazprom dans les centrales électriques conventionnelles, un volet de plus de sa riposte à la perte du nucléaire.

Sa stratégie semblait convaincre la Bourse: vers 13h36 GMT l'action RWE prenait 0,95% à 36,21 euros, alors que l'indice Dax était en baisse.

RWE
COMMERZBANK
MUENCHENER RUECKVERSICHERUNG
GAZPROM

Copyright © 2011 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité de
• RWE
• Amprion
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn