Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn

ROGERS COMMUNICATIONS et SHAW unissent leurs forces

Mardi 23 mars 2021 à 16h09

Rogers et Shaw unissent leurs forces dans le cadre d’une transaction de 26 milliards de dollars qui créera de nouveaux emplois et accroîtra les investissements dans l’Ouest canadien, en plus d’accélérer le déploiement de la 5G au pays

Rogers Communications Inc. (« Rogers ») et Shaw Communications Inc. (« Shaw ») ont annoncé avoir conclu une entente quant à l’acquisition par Rogers de la totalité des actions émises et en circulation de catégorie A et de catégorie B de Shaw dans le cadre d’une transaction évaluée à approximativement 26 milliards de dollars, y compris environ 6 milliards de dollars provenant du passif de Shaw (la « Transaction »). Proposant 40,50 $ par action, l’offre représente une prime substantielle pour les actionnaires de Shaw; de plus amples renseignements sur la transaction sont fournis ci-dessous.

La transaction n’est pas assujettie à une condition de financement, car Rogers a obtenu un financement par emprunt garanti, lequel sera utilisé en combinaison avec une trésorerie comptable et l’émission de 23,6 millions d’actions à la fiducie de la famille Shaw.

L’alliance entre Rogers et Shaw s’appuie sur le legs important de ces entreprises canadiennes toutes les deux fondées par des familles. La société issue du regroupement aura la portée, les actifs et les moyens requis pour investir comme jamais dans des réseaux à large bande sans-fil et filaire, pour mettre au point et développer de nouveaux services de télécommunications, et pour offrir un plus grand choix aux consommateurs et aux entreprises d’ici.

Dans le cadre de la transaction, la société issue du regroupement investira 2,5 milliards de dollars en cinq ans pour bâtir des réseaux 5G dans l’Ouest canadien, ce qui stimulera la concurrence, proposera un plus grand choix et de meilleurs services aux consommateurs et aux entreprises, contribuera à combler le fossé numérique entre les communautés urbaines et rurales, et offrira d’importants avantages à long terme aux entreprises et aux consommateurs.

Cette transaction donnera naissance au plus robuste réseau national en propriété exclusive au pays, et grâce à la combinaison des licences de spectre et à une capacité bonifiée, elle proposera un choix plus vaste et une offre plus concurrentielle aux entreprises et aux consommateurs, en plus de stimuler le plein potentiel des réseaux de prochaine génération au profit des Canadiennes et Canadiens et de la productivité du pays.

L’alliance accélérera le déploiement d’un service 5G crucial dans l’Ouest canadien, des régions rurales aux grandes villes, et ce, plus rapidement que ce qu’auraient pu accomplir seules les deux entreprises. À cette fin, les deux sociétés combineront leur expertise et leurs actifs, lesquels comprennent les réseaux câblés, sans-fil et de fibre optique de Shaw ainsi que l’important réseau sans-fil national et les vastes capacités 5G de Rogers.

De plus, Rogers s’engage à créer le Fonds Rogers pour la connectivité rurale et autochtone et à y verser 1 milliard de dollars. Cette initiative visera à offrir un accès à Internet haute vitesse aux communautés rurales, éloignées et autochtones de l’Ouest canadien et à combler plus rapidement l’écart en matière de connectivité dans les régions sous-desservies. Rogers profitera de la mise en place de ce fonds pour consulter les communautés autochtones en vue de mettre sur pied des fournisseurs de services Internet détenus et exploités par des communautés autochtones, mettant ainsi les réseaux et les moyens élargis de Rogers au service de solutions de connectivité durables et locales.

La société issue du regroupement s’engage à continuer à offrir des forfaits sans-fil abordables sans frais d’utilisation excédentaire qui respectent le budget et répondent aux besoins des Canadiens et Canadiennes. Dans le cadre de cet engagement, Rogers n’augmentera pas les tarifs des services sans-fil des clients de Freedom Mobile pendant au moins trois ans après la conclusion de la transaction.

Aussi, Rogers élargira son programme Branché sur le succès pour offrir un accès abordable à Internet aux personnes et aux familles dans toutes les communautés du pays qui sont desservies par les services Internet de la société issue du regroupement. Premier en son genre et proposant différentes options de vitesses pour répondre aux besoins des clients, ce programme est conçu pour aider les aînés et les Canadiens à faible revenu qui reçoivent une aide financière à accéder à un service Internet haute vitesse à faible coût.

L’ampleur de cette alliance rend possible le développement des infrastructures nécessaire pour stimuler la croissance, attirer de nouveaux consommateurs et de nouveaux clients d’affaires et promouvoir l’adoption des technologies. Il est essentiel de moderniser l’infrastructure numérique canadienne et d’accélérer la transformation numérique au pays pour diversifier et renforcer l’économie nationale, dynamiser le secteur de l’innovation et stimuler la reprise économique.

Une fois approuvée, la transaction devrait générer une croissance substantielle et des gains d’efficacité importants pour l’Ouest du pays. Cela aura pour effet de soutenir un investissement accéléré dans les capacités des réseaux 5G, dans l’expansion de la connectivité en milieu urbain et dans l’essor de l’Internet haute vitesse en zone rurale. Les avantages escomptés comprennent l’accès à de nouveaux services et à de nouvelles possibilités pour les clients de Shaw. Pour Rogers, l’entente représente aussi des économies potentielles, notamment grâce à la réduction des tarifs de gros et des coûts liés au réseau ainsi qu’à l’élimination des redondances en matière de technologies et d’infrastructures.

« Nous sommes fiers de joindre nos forces à celles de l’équipe et de la famille Shaw pour allier nos entreprises et mettre en commun nos 10 000 employés en Alberta, en Colombie-Britannique, au Manitoba et en Saskatchewan, et ce, avec l’appui d’un siège social à Calgary. L’Ouest canadien est un moteur important de l’économie nationale et ensemble nous avons la portée, l’expertise et l’engagement nécessaires pour mettre en place l’infrastructure technologique qui contribuera à attirer de nouveaux investissements, qui aidera les communautés de la région à rester connectées et qui permettra aux entreprises de demeurer concurrentielles, a déclaré Joe Natale, président et chef de la direction de Rogers Communications. Nous nous trouvons aujourd’hui à la croisée des chemins : il est temps d’effectuer des investissements générationnels qui nous permettront d’étendre la couverture 5G à l’échelle du pays. La 5G est un moteur pour le pays; il s’agit d’un atout essentiel pour stimuler la productivité et contribuer à combler plus rapidement le fossé en matière de connectivité dans les communautés rurales, éloignées et autochtones. Essentiellement, l’alliance de ces deux grandes entreprises créera plus d’emplois et favorisera davantage les investissements dans l’Ouest du pays, liera encore plus les personnes et les entreprises entre elles, offrira des infrastructures et des services exceptionnels partout au pays, stimulera une plus forte concurrence et proposera un choix plus vaste aux consommateurs et aux entreprises d’ici. »

« Le succès de nos entreprises respectives repose sur la vision et la proactivité de deux grands fondateurs, chacun animé par un infatigable esprit pionnier et des valeurs entrepreneuriales. Il ne fait aucun doute que mon père serait fier de ce moment : l’union des forces entre son entreprise et celle fondée par son vieil ami afin d’offrir une connectivité de classe mondiale, un choix plus vaste et un meilleur rapport qualité-prix à un plus grand nombre de Canadiens, a affirmé Brad Shaw, président-directeur du conseil d’administration et chef de la direction de Shaw. Tout en dégageant une valeur considérable à nos actionnaires, le regroupement de ces deux grandes entreprises crée aussi un fournisseur véritablement national en mesure d’investir plus rapidement davantage de ressources afin de mettre en place les réseaux filaires et sans-fil dont ont besoin à long terme tous les gens d’ici. Cette transaction générera des retombées positives pour les générations futures. »

Edward Rogers, président du conseil d’administration de Rogers Communications, a déclaré : « Tout juste annoncée, l’alliance de deux entreprises emblématiques canadiennes fondées par des familles permet de rassembler l’expertise, les actifs et la portée nécessaires pour offrir la prochaine génération de services de télécommunication aux consommateurs et aux entreprises d’ici. Ce regroupement représente une transformation majeure en plus de perpétuer pour encore des décennies la longue tradition de notre entreprise en matière d’innovation, d’entrepreneuriat et d’engagement envers un service d’exception. »

Source : Communiqué de presse

Toute l'actualité de
• ROGERS COMMUNICATIONS INC
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn
Ils veulent faire des acquisitions dans ce secteur
Opérateur ou intégrateur télécom, cloud et/ou réseau (WAN) CA Max : 5.000k€
Les acheteurs du secteur "Opérateurs télécoms"