Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

ROCHE va payer jusqu'à 470 M€ pour acquérir la biotech marseillaise TROPHOS

Vendredi 16 janvier 2015 à 10h34

Le groupe pharmaceutique suisse Roche a annoncé vendredi sa troisième acquisition en quelques jours : il va acheter pour 470 millions d'euros maximum la société de biotechnologies marseillaise Trophos, à l'origine d'un traitement d'une maladie neuromusculaire rare, l'amyotrophie spinale.

L'opération prévoit que Roche effectue "un versement préliminaire de 120 millions d'euros aux actionnaires de Trophos, ainsi que des versements supplémentaires pouvant atteindre 350 millions d'euros lors du franchissement de certaines étapes prédéfinies", précise le groupe dans un communiqué.

Trophos a produit l'olesoxime, une molécule "développée pour le traitement de l'amyotrophie spinale (AS), atteinte neuromusculaire rare et invalidante d'origine génétique le plus souvent diagnostiquée chez l'enfant", précise Roche.

L'AS survient en règle générale dans la petite enfance et représente la cause génétique la plus fréquente de mortalité infantile. Touchant entre un enfant sur 6.000 et un enfant sur 10.000, elle représente selon Roche l'une des maladies rares les plus courantes.

Fortement invalidante et limitant l'espérance de vie, elle se caractérise par une faiblesse musculaire progressive et une perte de la fonction motrice.

Les résultats d'une étude clinique pivot de phase II menée sur l'olesoxime "ont fait état d'un effet bénéfique sur le maintien de la fonction neuromusculaire" et "une réduction des complications médicales associées à la maladie" chez certains patients.

La molécule a obtenu l'appellation de médicament orphelin pour le traitement de l'amyotrophie spinale auprès de l'Agence européenne des médicaments et de son homologue américaine la Food and drug Administration (FDA).

Créée en 1999, Trophos est soutenue par un consortium de fonds de capital-investissement incluant ACG Management, OTC Agregator, Amundi Private Equity Funds, Turenne Capital, Sofipaca et Vesale Partners, ainsi que de celui de l'Association française contre les myopathies (AFM), l'organisatrice du Téléthon.

L'entreprise a développé une plate-forme de substances chimiques basées sur le cholestérol-oxime dont elle détient la propriété exclusive.

Il s'agit pour Roche de sa troisième opération importante depuis le début de la semaine.

La société a annoncé lundi qu'elle allait investir plus d'un milliard de dollars pour prendre le contrôle de la société américaine Foundation Medecine (FMI) dans le cadre d'une coopération stratégique dans les traitements personnalisés en oncologie et mardi qu'elle allait débourser jusqu'à 750 millions de dollars pour les droits d'une nouvelle molécule susceptible de renforcer l'action des antibiotiques les plus courants.






Copyright © 2015 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité de
• TROPHOS
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn