Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

Que faire si quelqu'un veut acquérir votre entreprise ?

Mercredi 28 novembre 2018 à 09h20 par ACTORIA

Vous avez reçu une proposition : félicitations, un investisseur souhaite acquérir votre entreprise. Cette société, qui est votre principale source de revenus, il s’agit de la vendre en pensant à votre futur et à vos besoins.


Si on veut acquérir votre entreprise, rassemblez une équipe

Assurez-vous de rassembler autour de vous des professionnels compétents, qui vous aideront dans la vente. Ils devraient inclure au minimum un cabinet d’avocats et un comptable. Selon la taille de l’opération, vous pourriez aussi avoir besoin d’un courtier en fusions et acquisitions ou éventuellement d’une banque d’investissement.

Si quelqu’un souhaite acquérir votre entreprise, c’est que vous avez fait fructifier votre affaire. Vous savez comment attribuer le capital. Mais vous ne savez pas comment vendre une entreprise. Un bon avocat et un comptable vous permettront de gagner plus d’argent à la fin de la transaction – avec moins de responsabilités et moins de risques.

Vérifiez le sérieux du candidat

Si quelqu’un exprime de l’intérêt pour votre entreprise, la première chose à faire est de déterminer si l’acheteur est légitime. Il convient de s’assurer que l’offre sur la table vaut la peine de perturber vos opérations pour s’engager dans le processus prolongé d’une vente. Considérez les différentes options. Si une entreprise a montré son intérêt, il y a de fortes chances que d’autres le fassent également.

Soyez créatif et faites savoir que vous êtes ouvert à la possibilité d’une vente. Si l’acheteur sait ce qu’il fait, il insistera pour que vous acceptiez l’exclusivité tout au long du processus de due diligence raisonnable et d’acquisition. De quoi vous offrir un avantage non négligeable à la table des négociations. Intéressez-vous à la personnalité de l’acheteur. Vous ne voulez probablement pas faire affaire avec quelqu’un qui ne vous inspire pas confiance…

Surtout si la transaction implique d’acquérir beaucoup de stock, de personnel ou si vous comptez y travailler encore. Une considération importante que la plupart des fondateurs explorent rarement: l’entreprise a-t-elle récemment acheté quelqu’un d’autre ? Si c’est le cas, c’est probablement le premier groupe de personnes que vous voudrez rencontrer, afin de savoir comment l’acquéreur traite cette nouvelle équipe.

Clarifiez rapidement le prix de vente

C’est le moment déjà d’estimer la valeur de votre entreprise. Si l’acheteur offre moins que ce que vous avez recueilli auprès d’autres investisseurs, ou simplement moins que ce que vous êtes prêt à vendre, il n’y a aucune raison de poursuivre la discussion. Soyez attentif aux implications fiscales de la vente. Si le montant semble impressionnant, un spécialiste de la transmission d’entreprise pourra évaluer ce que vous toucherez effectivement, après le paiement des frais et taxes. Comparez les différentes méthodes de paiement, de manière à réduire vos responsabilités : liquidation, levées de fonds ou sommes dues aux créanciers.


Pour accompagner l’acquisition de votre entreprise, prenez contact avec les experts Actoria Belgique qui vous guideront lors des différents échanges.

Pour en savoir plus : https://www.actoria.be/que-faire-si-quelquun-veut-acquerir-votre-entreprise
       Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn
A propos de ACTORIA
24, rue de Lisbonne
75008 Paris
Tél : 01 45 22 90 20
Contact :
Fabrice LANGE
Fiche complete
Cabinet international de conseil de dirigeants souhaitant céder ou transmettre leur entreprise Premier opérateur européen spécialisé sur les PME à être physiquement implanté dans 5 pays différents - Logistique internationale - Equipe pluridisciplinaire (juridique, financière et technique).