Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn

PINAULT et PIGASSE lancent un Spac dans le divertissement

Jeudi 15 juillet 2021 à 12h10

Avec pour cible une ou des acquisitions dans le divertissement en Europe, la famille Pinault, Matthieu Pigasse et une ancienne dirigeante de WarnerMedia ont annoncé le lancement d'un Spac ambitionnant de lever jusqu'à 300 millions d'euros et coté à Paris.

Un Spac ou "Special Purpose Acquisition Company" est une entreprise sans activité commerciale dont le but est de lever des fonds en entrant sur une place boursière.

Baptisé I2PO, le nouveau Spac a été monté à l'initiative d'Artémis, la holding de la famille des milliardaires François et François-Henri Pinault (PDG du géant du luxe Kering), Combat Holding, présidé par le banquier d'affaires Matthieu Pigasse, et Iris Knobloch, jusqu'au mois dernier présidente de WarnerMedia France, Benelux, Allemagne, Autriche et Suisse.

Matthieu Pigasse faisait également partie, aux côtés de Xavier Niel et de Moez-Alexandre Zouari, des fondateurs du Spac 2MX Organic lancé en décembre 2020 en vue d'acquisitions dans le domaine de la consommation durable.

Mme Knobloch sera la PDG d'I2PO, dont le conseil d'administration comptera en particulier dans ses rangs François-Henri Pinault, un autre dirigeant d'Artémis, Alban Greget, un représentant de Combat Holding et l'ancienne ministre française de la Culture Fleur Pellerin, selon un communiqué.

I2PO "lance aujourd'hui une levée de fonds d'un montant de 250 millions d'euros (susceptible d'être porté à 300 millions d'euros en cas d'exercice intégral de la clause d'extension), dans le cadre d'une offre réservée aux investisseurs qualifiés, à l'occasion de son introduction sur le compartiment professionnel du marché réglementé d'Euronext Paris", selon la même source.

Le nouveau Spac, un instrument financier très en vogue, va s'intéresser au "secteur attractif du divertissement et des loisirs à fort potentiel de développement et de croissance" en Europe, où ces marchés "ne cessent de croître", ont expliqué ses promoteurs.

"L'Europe comprend de nombreuses sociétés à fort potentiel dans les domaines du divertissement et des loisirs, qui grâce à l'apport de capitaux, de ressources et de compétences d'I2PO, auront les soutiens nécessaires pour franchir une nouvelle étape de leur développement", ont-ils poursuivi.

De même source, pour intéresser ce nouveau Spac, la ou les "cibles potentielles" devront "bénéficier de solides avantages concurrentiels", "avoir un fort potentiel de développement sur ses métiers de base" et notamment "offrir un potentiel de développement et une complémentarité avec d'autres entreprises susceptibles de rejoindre le groupe qu'I2PO ambitionne de créer".

Le ticket d'entrée, soit le montant de souscription minimum, "a été fixé à un million d'euros", selon les fondateurs d'I2PO, et les résultats de l'offre devraient être annoncés dès vendredi, avec un début de cotation mardi prochain.

I2PO sera le quatrième Spac coté cette année à la Bourse de Paris après DEE Tech et Transition en juin et le Spac du groupe Accor en mai.







Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn