Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn

PHYSIOTEC dans les mains d'Étienne et Mathieu GOBEIL

Mercredi 16 décembre 2020 à 14h10

Investissement Québec, l’Administration régionale Baie-James (ARBJ), la Société de développement de la Baie-James (SDBJ) et les Fonds régionaux de solidarité FTQ Nord-du-Québec (FRS) sont heureux d’annoncer que grâce à leur soutien financier, MM. Étienne Gobeil et Mathieu Gobeil ont fait l’acquisition des parts de l’actionnaire majoritaire de l’entreprise Physiotec qui réalise la majorité de ses activités à Chapais, en plus d’y avoir basé son siège social. Ce financement permet aux copropriétaires de détenir une compagnie dans laquelle ils participent au développement autant comme dirigeants qu’actionnaires depuis plus d’une douzaine d’années.

Physiotec collabore avec des experts de l'exercice et des fournisseurs de logiciels de gestion de clinique afin d'offrir aux professionnels le programme d'exercices le plus complet et le plus intégré qui soit, et ce, depuis plus de 25 ans. Cet appui financier permettra à l’entreprise, qui emploie plus d’une vingtaine de personnes dont treize basées à Chapais, de poursuivre sa croissance et, à terme, d’en créer huit autres. Ainsi, la Baie-James bénéficiera de nombreuses autres retombées.



MM. Étienne Gobeil et Mathieu Gobeil sont impatients de prendre les rênes de l’entreprise et de la faire croître dans les prochaines années. « Je suis très heureux et fier que nous ayons réussi à compléter le financement nécessaire pour le rachat de l’entreprise. Merci à nos partenaires financiers qui, comme nous, ont à cœur ce projet qui assurera le maintien de Physiotec à Chapais, dans le Nord-du-Québec », déclare M. Étienne Gobeil, président-directeur général de Physiotec. M. Mathieu Gobeil, vice-président directeur au développement des affaires de Physiotec ajoute : « Je suis très excité. Cette acquisition est le début d’un nouveau chapitre pour Physiotec et je suis enthousiaste à l'idée de relever les nouveaux défis qui nous attendent et de mener notre entreprise vers de nouveaux sommets. »



« L’économie québécoise s’appuie sur le dynamisme et l’innovation des entrepreneurs de nos régions. En contribuant à la diversification de leur source de financement pour cette acquisition, nous sommes fiers de contribuer à ce qu’une relève inspirante prenne les rênes de Physiotec. Leurs logiciels contribuent à améliorer la santé de gens partout sur la planète, et ce sont les habitants de Chapais et de la région qui pourront le plus directement profiter des retombées de cet investissement », souligne Guy LeBlanc, président-directeur général d’Investissement Québec.



« C’est une fierté pour l’ARBJ de soutenir MM. Étienne Gobeil et Mathieu Gobeil dans leur projet d’acquisition de Physiotec. Ce sont deux promoteurs ayant à cœur Chapais et la région qui, par le déploiement de cette entreprise, nous offrent un rayonnement dans le domaine du développement multimédia. La région a besoin d’entreprises comme celle-ci qui démontrent aux Jamésiens et à l’ensemble des Québécois que tout est possible à la Baie James. », mentionne M. René Dubé, président du conseil d’administration de l’ARBJ.



« Je suis extrêmement fier du dynamisme des partenaires financiers institutionnels de la région qui n’hésitent pas à s’associer afin de permettre la réalisation de projets aussi innovants. Cet investissement dans l’entreprise Physiotec est un exemple concret que cette vitalité est un atout majeur pour le développement économique du Nord du Québec. Dans une région où les entreprises d’extraction de matières premières sont omniprésentes, je suis ravi de constater que cette entreprise du secteur numérique est mise à l’avant-plan », affirme le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Jonatan Julien.



Alain Coulombe, président-directeur général de la SDBJ qui relève du MERN renchérit : « L’acquisition de Physiotec est un bel exemple de diversification de l’économie de la région. Cet investissement permet à la Baie James et au Nord-du-Québec de bien se positionner dans l’économie du numérique et de la télémédecine, ce qui permettra la livraison des services à distance pour la téléréadaptation. Ces secteurs économiques sont d’actualité, notamment dans cette période de crise sanitaire et nous sommes fiers que la SDBJ contribue à leur développement de par cet investissement ».



« Au cours des dernières années, Physiotec a connu une croissance soutenue grâce à ses produits et services innovants en physiothérapie et réadaptation physique. Nous sommes fiers de nous associer à l’entreprise pour assurer son avenir à Chapais », ajoute Mme Édith Gaudet, vice-présidente régionale des Fonds régionaux de solidarité FTQ pour le Nord-du-Québec, l’Abitibi-Témiscamingue et l’Outaouais.



À propos de Physiotec


Physiotec est une entreprise œuvrant dans le domaine de la technologie Web qui génère 20 emplois et dont 65 % des ventes sont faites à l’international. L’entreprise a développé l’une des plus riches et complètes librairies d’exercices qui soit, comptant plus de 10 000 vidéos d’exercice. L’application, traduite en cinq langues, permet principalement aux professionnels de la santé de prescrire des programmes d’exercices personnalisés et de suivre la progression de leurs clients.


Source : Communiqué de presse

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn