Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

PHENIX met la main sur la start-up GRAAPZ

Mardi 12 mars 2019 à 11h30

L’entreprise sociale Phenix, leader dans la valorisation des invendus alimentaires depuis 2014, fait l’acquisition de la start-up Graapz, spécialiste de la revalorisation des fruits et légumes invendus, dans le but de développer sa nouvelle offre à destination des particuliers.

En novembre dernier, la start-up #TechForGood Phenix, spécialisée dans la valorisation des invendus et la réduction des déchets des entreprises, annonçait une levée de fonds de 15 millions d’euros. Une levée de fonds historique dans le secteur de l’ESS, avec pour objectif d’accélérer son développement à l’international, mais aussi de s’adresser à un public plus large, avec le lancement d’une offre à destination directe des consommateurs.

Il s’agit de l’application mobile « Phenix », qui permet d’acheter à bas prix les invendus des commerces de proximité, donnant ainsi à chacun l’opportunité d’agir au quotidien contre le gaspillage. C’est dans ce contexte que s’est déroulée l’acquisition de la société Graapz spécialisée dans la revente de paniers de fruits et légumes invendus, et préalablement incubée au sein du PHENIX LAB, la structure d’accélération de PHENIX.

Fondée en juillet 2017, la start-up Graapz a développé une expertise dans l’accompagnement des commerces de proximité à la revente de leurs fruits et légumes sortis des rayons, par manque de fraîcheur ou pour des raisons esthétiques. Ayant identifié que peu de solutions étaient proposées pour revaloriser ces produits fragiles et en trop faibles quantités pour être récupérés par les associations caritatives, Graapz a développé une offre adaptée pour permettre aux commerçants de vendre ces produits en surplus à prix réduits sur une plateforme web.

Un service qui a su séduire une centaine de commerces en France mais aussi en Belgique auprès de grandes enseignes comme Carrefour et Franprix, sauvant ainsi plus de 30 tonnes de fruits et légumes en 2018, grâce à la vente de 10 000 paniers.

Cette cession confirme la création de valeur générée par l’activité de Graapz, qui s’est positionnée sur un segment de marché non adressé par les différents acteurs.

« Nous sommes fiers d’accélérer notre croissance par cette cession et de permettre au projet de changer d’échelle en alliant nos forces à un acteur majeur de la lutte contre le gaspillage alimentaire, avec la vision commune d’atteindre un objectif zéro déchet.» expliquent Alexandre Durand et Florence Durillon, les cofondateurs.

L’acquisition apporte à Phenix un vrai levier de différenciation en intégrant un acteur spécialiste et de nouvelles fonctionnalités, comme la formule abonnement, qui offre un confort d’utilisation aux clients et les fidélisent à leur commerçant de quartier. La société acquiert aussi un réseau d’une centaine de nouveaux commerces partenaires et s’implante en Belgique. Les commerces accompagnés peuvent désormais revaloriser leurs produits frais invendus en plus de leurs fruits et légumes, et le consommateur a l’opportunité de devenir acteur de la lutte contre le gaspillage alimentaire tout en réduisant son budget alimentation.

Cette nouvelle application mobile vient compléter l’offre historique de Phenix, à savoir l’accompagnement des professionnels au don de leurs invendus à des associations d’aide alimentaire. «Phenix offre désormais aux commerces engagés à ses côtés une gamme complète de solutions permettant d’atteindre le “zéro déchet alimentaire”.», expliquent Jean Moreau et Baptiste Corval, co-fondateurs de Phenix.


A propos de Phenix :

Phenix accompagne les entreprises, collectivités et associations dans leur transition vers l'économie circulaire, avec des solutions de réduction du gaspillage et de valorisation des déchets. Depuis sa création en 2014, Phenix a sauvé et redistribué plus de 30 millions de repas auprès de son réseau d’associations partenaires. En 2018, Phenix compte 108 collaborateurs pour un chiffre d’affaires qui s’élève à 9 millions d’euros.


A propos de Graapz :

Née du constat que les fruits et légumes représentent 50% du gaspillage alimentaire, Florence DURILLON et Alexandre DURAND fondent Graapz en Juillet 2017 avec l’objectif d’apporter une solution adaptée aux petits distributeurs. Ensemble ils partagent la même vision : Faire en sorte que chaque ressource utilisée et chaque effort fourni pour produire une denrée consommable ne soit pas inutilement gaspillé. 30 tonnes de fruits et légumes ont ainsi pu être sauvées grâce aux 10 000 paniers Graapz vendus sur la plateforme.

Toute l'actualité de
• PHENIX SAS
       Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn