Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

ORANGE en discussions avec SOFTBANK pour la vente de DAILYMOTION

Mardi 02 décembre 2014 à 14h03

L'opérateur français Orange a discuté avec le géant japonais des télécoms Softbank d'une acquisition ou prise de participation dans son site de vidéos en ligne Dailymotion, selon Challenges.fr.

Le projet "aurait été suggéré par Stéphane Richard PDG du groupe de télécoms, à Masayohi Son, lors d'un déplacement qui coïncidait avec le voyage d'Emmanuel Macron en Corée du sud" entre le 23 et le 25 novembre, indique un article publié lundi sur le site internet du magazine économique.

Il s'agit pour l'instant de "discussions parmi d'autres", selon Orange.

Orange cherche un partenaire stratégique pour Dailymotion et a eu également des discussions avec Microsoft.

Stéphane Richard avait également rencontré fin novembre à Hong-Kong des responsables du conglomérat Hutchinson, propriété du milliardaire Li Ka-Shing, et évoqué Dailymotion, selon des informations du Monde.fr.

Au printemps 2013, Dailymotion avait fait l'objet d'un intérêt prononcé de Yahoo! qui souhaitait racheter 75% de son capital, avec une option pour monter à 100%, mais le gouvernement français, par la voix de son ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, s'était alors opposé à la vente de cette pépite de l'internet tricolore.

SoftBank a réalisé plusieurs acquisitions dans les contenus de divertissement, complémentaires de ses réseaux.

Début octobre, il avait ainsi annoncé un investissement de 250 millions de dollars dans le groupe de médias californien Legendary Entertainment.


Copyright © 2014 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn