Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

NTT COMMUNICATIONS rachète deux sociétés américaines de service informatique

Lundi 28 octobre 2013 à 16h12

L'entreprise japonaise NTT Communications a annoncé lundi l'achat des sociétés américaines de service informatique Virtela et RagingWire Data Centers pour un total de 875 millions de dollars.

Filiale du géant nippon des télécoms NTT, NTT Communications (NTT Com) va acheter 100% de Virtela, une société d'informatique mutualisée en nuage ("cloud computing"), pour 525 millions de dollars, et 80% de RagingWire Data Centers, un spécialiste des bases de données, pour 350 millions de dollars.

Virtela emploie 400 employés à Denver (Colorado) et dispose de 500 clients dans le monde entier, "y compris de nombreuses sociétés multinationales très importantes", ont expliqué NTT Com et Virtela dans un communiqué.

"Les atouts de Virtela et NTT Com seront intégrés, de façon à servir les clients via une base unique dès 2014 (...). Cette acquisition étend le réseau de couverture des services de NTT Com de 160 à 190 pays", ont-elles ajouté.

L'informatique mutualisée en nuage consiste à proposer des prestations en ligne de plus en plus évoluées en exploitant la rapidité des réseaux et les capacités de gigantesques centres de gestion d'informations. Les prestations proposées n'exigent ainsi plus obligatoirement l'utilisation de puissants ordinateurs de la part des clients, et sont accessibles depuis divers types de terminaux légers comme les téléphones portables ou les tablettes numériques.

Ceci devient une activité stratégique pour les groupes d'informatique, de logiciels et de services internet, aussi NTT et sa filiale de services informatiques et de communication pour les entreprises NTT Com veulent-elles prendre sa part au développement rapide de ce marché dans le monde, à l'instar d'autres groupes japonais (Hitachi, Toshiba, Fujitsu entre autres).

NTT Com a annoncé par ailleurs le rachat d'une majorité qualifiée de RagingWire Data Centers, une société fondée en l'an 2000 comptant 300 employés, basée à Sacramento (Californie) et qui dispose de centre de données informatiques dans cette ville et à Ashburn (Virginie).

"Cette acquisition va plus que doubler l'espace dédié aux centres de données informatiques géré par NTT Com aux Etats-Unis", un pays qui représente 50% de la demande mondiale dans ce secteur, ont précisé les deux entreprises.

"Les fondateurs de RagingWire Data Centers et son actuelle équipe de direction (...) conserveront une part minoritaire dans l'entreprise", ont-elles précisé.

Une puissante capacité des centres de traitement des données constitue un pilier essentiel à l'efficacité des solutions d'informatique mutualisée en nuage, ce qui explique la simultanéité des deux acquisitions annoncées lundi par NTT Com.

pn/spi
NTT - NIPPON TELEGRAPH AND TELEPHONE
TOSHIBA
FUJITSU

Copyright © 2013 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn