Partager sur facebook Partager sur twitter

Nouveau développement pour LA RUCHE QUI DIT OUI avec la participation de XANGE

Pour poursuivre ses innovations dans le domaine des circuits courts, La Ruche qui dit Oui ! refinance son développement à hauteur de 8 millions d’euros. Grâce à l'expertise de nouveaux partenaires, l’entreprise va pouvoir explorer des champs d'action inédits. XAnge, investisseur historique depuis le premier tour institutionnel, contribue également à ce projet.

150 000 membres actifs, 4 500 producteurs, 700 responsables de Ruche, 60 salariés, un développement européen : en 3 ans et demi, La Ruche qui dit Oui a bâti les fondements d'un nouveau mode de production et de consommation alimentaires. « Notre entreprise veut soutenir un changement profond dans la façon de consommer et de produire notre alimentation, explique Guilhem Chéron, président et co-fondateur. Notre mission est de fournir aux producteurs les meilleurs outils et services possibles pour pouvoir commercer de façon autonome. Cette grande ambition nécessite de grands moyens, avant tout des compétences et des savoir-faire. C'est pour cette raison que nous avons décidé de nous associer à de nouveaux partenaires qui nous apportent non seulement des moyens financiers mais surtout leur expertise. »

“Nous souhaitons que La Ruche qui dit Oui ! propose la meilleure technologie pour favoriser les circuits courts, poursuit Marc-David Choukroun, co-fondateur et directeur général de l’entreprise. Notre réseau est créatif et exigeant, nous devons être à la hauteur de ses ambitions et innover constamment. Aussi, d’autres fonctionnalités doivent être développées pour optimiser la vente directe et faciliter le travail des agriculteurs. C’est la seule façon de permettre à ce mode de commerce de devenir la norme et plus l’exception. Aujourd’hui, l’innovation technologique demande des équipes importantes, c’est pour cela que nous avons besoin de nouveaux financements.”

Qui sont les nouveaux investisseurs ? USV, Quadia, Felix Capital et XAnge, investisseur historique. Chacun ayant des compétences spécifiques à mettre au service du développement de La Ruche qui dit Oui ! . USV possède une grande expérience dans le domaine des plateformes sociales (Twitter, Tumblr) mais aussi des places de marché (Etsy, Kickstarter) tout comme Felix Capital (Farfetch). Quadia a pour mission de soutenir des entreprises sociales et environnementales et X-Ange compte parmi les premiers investisseurs de l’économie collaborative (ALittleMarket, KissKissBankBank...).

« Cela fait plusieurs années que l’on suit La Ruche qui dit Oui ! et nous sommes ravis de participer à son aventure. Nous aimons les entreprises qui se servent de la technologie pour agir positivement sur le monde et sur la vie des citoyens. » Frédéric Court, Felix Capital

« Nous soutenons La Ruche qui dit Oui car nous croyons fortement à l’intelligence du modèle d’affaires. Il permet de rémunérer sainement et équitablement trois parties : les producteurs, les responsables de ruches et l’entreprise. Chacun a un intérêt à agir et à apporter le meilleur service ou les meilleurs produits à l’écosystème. La Ruche qui dit Oui ! est plus qu’un réseau décentralisé, c’est un réseau d’entreprises, chacune agissant pour le développement de son activité et celui du réseau. » Cyril Bertrand et Rodolphe Ménégaux, XAnge

« Nous sommes heureux d’investir dans une place de marché qui reconnecte les gens de façon authentique et reproduit le commerce de pair à pair tel qu’il existait il y a des centaines d’années. Internet est utilisé comme un levier d’action qui facilite la mise en relation consommateurs-producteurs. » Fred Wilson, USV

« Nous aiderons La Ruche qui dit Oui ! à maximiser son impact social et environnemental en lui fournissant des indicateurs de mesure d’impact, fort de notre expérience auprès d’entreprises qui inventent une nouvelle économie, sociale, solidaire et consciente de l’utilisation des ressources naturelles. Diffuser ce modèle en Europe sera la preuve que dès aujourd’hui, une entreprise de l’économie sociale et solidaire peut réinventer un secteur pour l’instant aux mains de multinationales » Aymeric Jung, Quadia

Pour en savoir plus : http://www.xange.fr/actualites/378-nouveau-developpement-pour-la-ruche-qui-dit-oui-participation-de-xange
Les investisseurs et experts de l'opération
Investisseur
• XANGE  (74)
Toute l'actualité de
• LA RUCHE QUI DIT OUI - EQUANUM
       Partager sur facebook Partager sur twitter