Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

NEST achète DROPCAM pour 555 M$

Lundi 23 juin 2014 à 14h02

Nest, le fabricant de thermostats et détecteurs de fumée intelligents, va débourser 555 millions de dollars pour acquérir Dropcam, une start-up spécialisée dans la télésurveillance pour la maison, rapporte vendredi le site d'informations spécialisé sur le secteur technologique Re/code.

Nest, racheté par le géant américain de l'internet Google en janvier pour 3,2 milliards de dollars, va procéder à l'opération avec ses propres deniers, précise Re/code.

L'opération a été confirmée par les deux entreprises sur des blogs mais aucune n'a précisé son montant.

"Nos produits et nos technologies s'harmonisent naturellement et en rejoignant Nest nous allons pouvoir parvenir complètement à notre objectif", écrit ainsi le co-fondateur de Dropcam Greg Duffy.

Sa société, créée en 2009, produit des caméras à disposer dans la maison et pouvant retransmettre les images sur n'importe quel écran dans le monde grâce au wi-fi. Leurs produits sont utilisés pour surveiller les bébés, garder un oeil sur les animaux ou coincer d'éventuels voleurs.

Sur son propre blog, Nest souligne que l'objectif, après l'intégration de Dropcam, est "de réinventer les produits qui aideront à dessiner les contours de la maison intelligente".

La société précise également que les données personnelles récoltées par Dropcam seront traitées selon la même politique que les données de Nest et ne seront donc en conséquence pas partagées avec quiconque, y compris Google, "sans la permission du client".



Copyright © 2014 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn