Partager sur facebook Partager sur twitter

MOULINOT boucle une levée de fonds de 18 M€

Vendredi 15 avril 2022 à 17h05

Moulinot boucle une nouvelle levée de fonds auprès de la Banque des Territoires, Bpifrance, NovESS, MAIF Impact, BNP Paribas Asset Management, France Active et Sycomore Impact Emploi. Cette levée de fonds signe une nouvelle étape dans le développement de cette PME de l’ESS, devenue l’acteur de référence de la gestion des déchets alimentaires en Ile-de-France. L’entreprise souhaite désormais déployer ses services à travers la France au cours des trois prochaines années afin d’accentuer son impact.

Un enjeu environnemental

10 millions de tonnes par an ! C’est la quantité de déchets alimentaires générés chaque année en France ! Cela représente 32% des ordures ménagères dans chaque foyer.

En l’absence de tri, ils sont orientés vers des filières d’incinération ou d’enfouissement, générant de nombreuses nuisances sur l’environnement, et constituant un véritable gaspillage de ressources. Afin de répondre à cet enjeu majeur de la transition écologique, la réglementation impose progressivement la mise en place du tri à la source des biodéchets avec l’objectif de généraliser cette pratique d’ici 2024.

Moulinot : une solution à grande échelle

Créée en 2013 par un restaurateur parisien, Moulinot est la première entreprise française spécialisée dans la collecte et la valorisation des déchets alimentaires.

Elle a déployé une solution complète incluant l’accompagnement et la formation au tri, la collecte par des véhicules écologiques puis leur transformation en fertilisants naturels et en biogaz par compostage ou méthanisation.

Moulinot a notamment développé un modèle innovant de site industriel de « pré-traitement » des déchets alimentaires, qui permet de massifier les collectes de proximité, puis de préparer une « soupe organique » de haute qualité, orientée ensuite vers des méthaniseurs agricoles partenaires.

Avec la volonté de relier l’urbain au rural et de créer des boucles locales d’économie circulaire, l’entreprise travaille de manière étroite et quotidienne avec des agriculteurs partenaires, intégrés le plus en amont possible de la chaîne de production.

Jean-François Delaitre, fondateur du méthaniseur O’ Terres Énergies (77) et président de l’Association des Agriculteurs Méthaniseurs de France (AAMF) témoigne : « Nous avons deux modèles qui se complètent, cohérents […]. Nous avons une relation basée sur la confiance et le partage. […] Chacun à son expertise, on sent qu’on peut raconter l’histoire ensemble »

Un premier site a ouvert à Stains (93) en 2019 avec une capacité de traitement de 40 000 tonnes de biodéchets par an. Une seconde usine est en cours de construction à Réau (77) et ouvrira en fin d’année.

Ce modèle permet une forte amélioration de l’impact environnemental lié à la gestion des biodéchets, avec des émissions de gaz à effet de serre 3 à 8 fois moins importantes que l’incinération et l’enfouissement.

Un enjeu social

Agréée ESUS et ancrée dans le secteur de l’économie sociale et solidaire, Moulinot développe sa dimension sociale en favorisant le retour à l’emploi des personnes en difficultés d’insertion.

Elle a lancé son propre organisme de formation (certifié Qualiopi) et forme des demandeurs d’emploi à des métiers verts et d’avenir en lien avec la filière des biodéchets : collecteurrice de biodéchets et ambassadeurrice du tri.

En complément, Moulinot est conventionnée “entreprise d’insertion”. Elle propose des parcours sur-mesure aux personnes éloignées de l’emploi, incluant accompagnement social, formation et pratique professionnelle encadrée.

Un déploiement national

Après avoir bâti un modèle complet en Ile-de- France, Moulinot projette l’ouverture de six nouvelles antennes sur le territoire français d’ici 2025.

Face au défi de la généralisation du tri des déchets alimentaires, l’objectif est d’offrir aux territoires des solutions structurées, à grande échelle et adaptées aux besoins locaux. Une première implantation est d’ores et déjà prévue à Bordeaux dès la fin de l’année 2022.

Le bouclage de cette levée de fonds, exclusivement auprès d’investisseurs publics et de la finance solidaire, permet à Moulinot de bénéficier des moyens financiers pour porter son projet de déploiement national, tout en partageant des objectifs et des valeurs fortes : développement économique, ancrage territorial, impact environnemental et création d’emplois locaux et inclusifs !

« A travers cette levée de fonds, notre objectif est d’atteindre 500 emplois créés et de bénéficier d’une capacité de traitement de plus de 300 000 tonnes de biodéchets par an ! » déclare Stéphan Martinez, Président-Fondateur de Moulinot

Christophe Genter, Directeur du département Cohésion sociale et territoriale à la Banque des Territoires : « Au-delà du caractère innovant du projet porté par Moulinot, nous avons été séduits par la pluralité des enjeux auxquels il répond massivement : gestion durable des biodéchets grâce à la sensibilisation au tri et à la collecte, valorisation et retour à la terre de la matière organique, parcours d’insertion et de formation à destination des publics fragiles, contribution aux filières d’agriculture de proximité… Les collectivités font face à une obligation de collecte et de traitement des biodéchets dès 2024 : Moulinot propose une solution à fort impact pour y répondre, et il est donc tout à fait pertinent que la Banque des Territoires l’accompagne dans son essaimage national en faveur de territoires plus durables. »

Aurélien Hüe et Alexis Mahieu Directeur d’investissement et Directeur d’investissement sénior chez Bpifrance « Moulinot est un acteur incontournable de l’économie circulaire avec des impacts positifs dans de multiples domaines tels que l’environnement, le social ou l’énergie. L’entreprise répond à de réels besoins de notre société notamment sur la lutte contre le gaspillage, le recyclage ou encore l’indépendance énergétique. Nous sommes ravis de l’accompagner dans sa stratégie de développement. »

Denis Dementhon Directeur Général France Active « Nous accompagnons Moulinot depuis les tout premiers débuts du projet, et cela dès la phase d’amorçage. Depuis 2015, nous avons eu le plaisir de voir chaque année le projet social se développer. Pour cette raison, nous avons répondu présents à chaque tour de table. Nous sommes fiers de voir aujourd’hui le chemin parcouru par cette belle entreprise de l’économie sociale et solidaire, et fiers de nous engager une nouvelle fois aux côtés des dirigeants pour le déploiement d’un projet d’insertion et d’économie circulaire sur les territoires. »

Christophe Deconinck Directeur du Pôle Social Impact chez Mandarine Gestion « Fort de notre rôle d’investisseur historique auprès de Moulinot, acteur innovant de l’Economie Sociale et Solidaire, c’est avec conviction que nous participons à cette nouvelle levée de fonds. D’ici 2025, Moulinot a pour objectif d’ouvrir six nouveaux centres de tri de biodéchets en dehors de la région Ilede-France et de créer près de 400 emplois. L’impact environnemental et social de leur croissance entre pleinement en résonnance avec la mission du fonds NovESS, qui consiste à accompagner sur le long terme les entrepreneurs dans leur développement d’un modèle économique durable. »


À propos de Moulinot


Entreprise ESS créée fin 2013 à l’initiative de Stéphan Martinez, ancien restaurateur, Moulinot est la première entreprise française à se spécialiser dans la collecte et la valorisation des déchets alimentaires. Elle permet la production de fertilisants naturels et de biogaz grâce au compostage et à la méthanisation agricole. Elle travaille avec la restauration traditionnelle et collective, avec des collectivités, des particuliers, comme sur des événements. L’entreprise a également une démarche sociale forte à travers la mise en place de parcours d’insertion sur-mesure pour les personnes éloignées de l’emploi, et par la création de son établissement de formation certifié Qualiopi.

Source : Communiqué de presse

       Partager sur facebook Partager sur twitter