Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

MEGAFON acquiert le spécialiste du haut débit SCARTEL/YOTA pour 1,2 MdUSD

Lundi 19 août 2013 à 12h00

Le numéro deux russe de la téléphonie mobile MegaFon a annoncé jeudi son intention d'acquérir Scartel/Yota, spécialiste des réseaux à haut débit actuellement détenu par son actionnaire de référence Garsdale, pour 1,2 milliard de dollars.

L'acquisition de Scartel/Yota, qui détient un réseau haut débit basé sur les technologies 4G et LTE couvrant 27% de la population russe, doit permettre à MegaFon de "renforcer sa position de numéro un sur le marché en pleine croissance des données mobiles", a précisé le groupe dans un communiqué.

Si cette acquisition est confirmée, elle constituera "une nouvelle étape du développement du réseau 4G", a souligné Ivan Tavrine, le directeur général de MegaFon, cité dans le communiqué.

"Dans un délai très court, nous serons en mesure de fournir un accès à l'internet haut débit à la fois dans les grandes villes et les régions rurales en Russie", a-t-il souligné.

Numéro deux de la téléphonie mobile en Russie derrière MTS, MegaFon se positionne tout particulièrement sur le créneau des données, ce qui lui vaut une croissance rapide.

Le groupe, créé il y a 20 ans et dont l'entrée en Bourse en novembre à Londres a été accueillie plutôt froidement par les investisseurs, a publié jeudi un bénéfice net multiplié par huit au deuxième trimestre, à 13,6 milliards de roubles (309 millions d'euros). Son chiffre d'affaires a augmenté de 8,4% à 72,2 milliards de roubles (1,6 milliard d'euros).

La transaction, qui a déjà reçu l'approbation des autorités, doit être validée par un vote des actionnaires le 12 septembre.

Garsdale, holding du milliardaire Alicher Ousmanov qui détient 50% de MegaFon, ne participera pas au vote en vertu de la législation russe, mais le deuxième actionnaire, le finno-suédois TeliaSonera (25,17%), a déjà indiqué qu'il donnerait son feu vert, a précisé le groupe russe.

TeliaSonera a confirmé son approbation dans un communiqué distinct, en soulignant que l'opération renforcerait la position de MegaFon dans le transfert de données et permettrait de dégager "d'importantes synergies".

Son patron Per-Arne Blomquist a assuré que l'opérateur nordique avait analysé avec soin "les mérites et les risques potentiels" du rachat, d'autant plus que le vendeur est aussi l'actionnaire principal de MegaFon.


gmo/mp/ggy
MEGAFON

Copyright © 2013 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn