Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

Margarita LOUIS-DREYFUS renforce son contrôle sur le groupe, vise 100% à terme

Lundi 14 mai 2012 à 10h01

Margarita Louis-Dreyfus, veuve de Robert Louis-Dreyfus, a renforcé son contrôle du groupe de négoce du même nom dont elle détient désormais 65% des parts et pourrait contrôler la totalité à terme, a-t-elle annoncé dans le Financial Times.

"A présent, nous (la fondation Akira qu'elle contrôle, ndlr) pouvons nous permettre de continuer à acheter des parts, nous pouvons le financer", a-t-elle déclaré. "C'est un processus organique", a-t-elle ajouté alors qu'Akira contrôlait encore il y a peu 61% de Louis Dreyfus.

"Akira ne dira jamais non à l'achat de nouvelles parts", a ajouté Margarita Louis-Dreyfus. "La fin logique du processus est de racheter toutes les parts, de contrôler 100% des titres" du groupe de négoce, a-t-elle précisé.

Selon le quotidien économique Les Echos, Margarita Louis-Dreyfus a proposé aux autres actionnaires de l'entreprise familiale de leur racheter leurs parts.

Son offre initiale, qui valoriserait le géant des denrées agricoles autour de 7 milliards de dollars, aurait été jugée de prime abord trop basse, ajoute le journal.

Les autres actionnaires sont les soeurs et cousine de Robert Louis-Dreyfus et son cousin Philippe, propriétaire de Louis Dreyfus Armateurs (LDA).

Robert Louis-Dreyfus, qui souhaitait pérenniser le contrôle familial du groupe, avait mis en place peu avant sa mort en 2009 une fondation, Akira, au profit de ses trois enfants, dont les parts sont incessibles pendant 99 ans.


Copyright © 2012 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité de
• LOUIS DREYFUS FRANCE
       Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn