Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

Les systèmes de paiements TSYS rachètent NETSPEND pour 1,4 Md$

Mercredi 20 février 2013 à 18h03

Le groupe américain de systèmes de paiements Tsys a annoncé mardi qu'il rachetait son compatriote NetSpend, spécialiste des cartes de paiement préchargées pour les exclus bancaires, pour 1,4 milliard de dollars en numéraire.

Les actionnaires de NetSpend, dont le siège social est situé au Texas (sud des Etats-Unis) recevront 16,00 dollars par titre. NetSpend bénéficie d'un réseau de 2,4 millions de comptes grâce auxquels ses clients peuvent recharger leurs cartes. Le groupe travaille en partenariat avec Mastercard.

Il bénéficie également d'un réseau de 62.000 points de distribution pour ses cartes de paiements préchargées (détaillants, épiceries, assureurs, comptables, etc.). Il fournit aussi des services de paiements des salaires aux entreprises et de ressources de marketing sur internet et appareils mobiles.

L'opération devrait être finalisée à la mi-mars, sous couvert de l'obtention des autorisation administratives de rigueur et du feu vert des actionnaires de NetSpend.

Tsys, dont le siège est situé à Colombus (Georgie, sud-est des Etats-Unis), fournit des services de paiements électroniques à des institutions financières et banques ainsi qu'à des entreprises dans le monde entier. Il dispose d'un réseau international de bureaux.

L'action de Tsys a terminé en baisse de 2,07 % à 2,36 dollars mardi et celle de NetSpend a clôturé en hausse de 0,02% à 9,33 dollars.


Copyright © 2013 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn