Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

Les japonais SOFTBANK et GUNGHO achètent 51% de SUPERCELL

Mardi 15 octobre 2013 à 14h45

Le concepteur finlandais de jeux vidéo Supercell a annoncé mardi avoir cédé 51% de ses actions à deux investisseurs japonais, SoftBank et Gungho, pour 1,5 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros).

"Ce nouveau partenariat va propulser Supercell vers son objectif de devenir la première société mondiale de jeux véritablement mondiale", a affirmé sur le blog de l'entreprise son PDG, Ilkka Paananen.

Selon Supercell, les acquéreurs japonais apportent des "ressources stratégiques" qui devraient permettre la distribution de ses jeux à "des centaines de millions de nouveaux clients partout dans le monde".

Supercell, start-up fondée en 2010, cherche à percer surtout sur le marché asiatique.

"Dans notre démarche pour devenir la société numéro un de l'internet mobile, nous parcourons le monde à la recherche d'opportunités (...) Supercell est une de ces entreprises rares et spéciales", a dit le fondateur du groupe japonais de télécommunications SoftBank, Masayoshi Son, cité sur le blog.

Supercell est surtout connu pour son jeu de stratégie "Clash of Clans", où le but est de construire son propre village et d'attaquer les ressources des autres villages.

L'annonce de cet investissement a surpris jusqu'aux spécialistes du secteur en Finlande.

"On n'en savait rien avant l'annonce, mais c'est une très bonne nouvelle pour l'industrie des jeux en Finlande", a commenté Koopee Hiltunen, le directeur de Neogames, qui représente les intérêts du jeu vidéo en Finlande, interrogé par l'AFP.

Juste avant l'annonce, Neogames avait rendu publics des calculs selon lesquels la valeur totale de ce secteur en Finlande s'élevait à environ un milliard d'euros.

"Maintenant la valeur sera environ de deux milliards", a souligné M. Hiltunen.

Selon ces mêmes calculs, le chiffre d'affaires de ce secteur a triplé en un an, et ses différentes entreprises, dont la plupart sont des start-ups de petite taille, emploient environ 2.200 personnes.

rt/hh/mpa
SOFTBANK

Copyright © 2013 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn