Partager sur facebook Partager sur twitter

LEMON TRI boucle une nouvelle levée de fonds

Mercredi 27 avril 2022 à 15h00

Lemon Tri boucle une nouvelle levée de fonds auprès de plusieurs partenaires de la finance à impact : La Banque des Territoires, Maif Impact, Amundi Finance et Solidarité, Mirova et de ses investisseurs historiques, Phitrust, INCO Invest et Abeille Impact Investing France. L’objectif de cette levée de fonds : le développement de ses solutions innovantes de tri et l’ouverture de nouvelles antennes régionales.

Entreprise ESUS de l’économie circulaire certifiée B-Corp, Lemon Tri a réalisé un chiffre d’affaires de 6 millions d’euros en 2021, en augmentation de plus de 50%. Pour poursuivre cette croissance, l’entreprise vient de finaliser un tour de table auprès de La Banque des Territoires, MAIF Impact, Amundi Finance et Solidarité, Mirova et de ses investisseurs historiques, Phitrust, INCO Invest et Abeille Impact Investing France. Une nouvelle étape dans le développement de cette start-up sociale, dont les solutions ont déjà séduit près de 800 clients. Elle souhaite ainsi déployer ses services partout en France d’ici 3 ans pour accentuer son impact.

Mission

Depuis 2011, Lemon Tri apporte des solutions pour lutter contre l’enfouissement et l’incinération des déchets en améliorant leur tri à la source et en favorisant des modes de traitement plus vertueux : réduction, réemploi et recyclage.

Lemon Tri agit dans toutes les zones “hors-foyer” :

• À destination des entreprises et des administrations : Lemon Tri propose un service de gestion des déchets complet et transparent : mise en place des équipements de tri, sensibilisation, collecte de tous les flux et envoi en filières de recyclage ou réemploi. Grâce à ses outils numériques, l’entreprise pilote et certifie la traçabilité de l’ensemble des déchets jusqu’aux circuits de valorisation. Chaque filière est sélectionnée selon des critères de qualité et de proximité géographique.

• Dans les magasins de distribution, les centres commerciaux, les parcs d’attraction, les stades, les gares, les aéroports etc. : Lemon Tri déploie des automates intelligents, inspirés des dispositifs de “consigne”. Ces machines sont de véritables centres de tri miniatures qui détectent et trient les emballages insérés, tout en récompensant les utilisateurs pour leur geste (système de loterie, bons d’achats, dons associatifs). Un système qui dynamise fortement la collecte et qui participe à l’ambition européenne de 90% de taux de recyclage des bouteilles en 2029. L’objectif est aussi de contribuer à l’augmentation du réemploi des emballages en France (Loi AGEC et Climat et Résilience ).


Depuis 2016, l’entreprise a complété son engagement environnemental avec une dimension sociale. Elle propose un parcours d’insertion qui a déjà formé plus de cent personnes aux métiers de la logistique et de l’économie circulaire. Initié avec la Fondation Agir Contre l’Exclusion et le Fonds Danone Ecosystem, ce programme contribue directement à l’insertion professionnelle de publics éloignés de l’emploi, au bénéfice de territoires plus inclusifs.

PROCHAINES ÉTAPES

Avec cette levée de fonds, Lemon Tri projette l’ouverture de six nouvelles antennes sur le territoire hexagonal d’ici 2025.
« La gestion des déchets est une activité multi-locale, nous sommes pertinents dans un rayon de 100km autour de nos entrepôts » explique Augustin Jaclin, co-fondateur de Lemon Tri. « Nous visons principalement des zones où le taux de chômage est élevé et les taux de recyclage faibles ». L’entreprise compte aujourd’hui 88 salariés dont 25 personnes en parcours d’insertion. D’ici 2025, elle souhaite tripler ses effectifs et dépasser les 250 emplois.

En renforçant sa présence sur le territoire, cette levée de fonds contribuera également à l’atteinte d’objectifs environnementaux ambitieux. D’ici trois ans, 30 000 tonnes de déchets destinés aux centres d’incinération, aux décharges ou abandonnés dans la nature rejoindront des circuits de réemploi et de recyclage locaux. Avec un impact direct sur l’extraction de nouvelles matières premières, la pollution des sols et des océans et l’émission de milliers de tonnes de CO2.

Enfin, cette levée de fonds permettra à Lemon Tri de soutenir la création de nouvelles filières de transformation, pour qu’un maximum de déchets retrouvent une nouvelle vie. Bouteilles en plastique, papiers, masques chirurgicaux, mégots ou encore polystyrène expansé : l’entreprise traite aujourd’hui 30 types de déchets différents et nourrit l’objectif d’atteindre 50 filières d’ici 2025.

Christophe Genter, directeur du département Cohésion sociale et territoriale à la Banque des Territoires, « Au-delà du caractère innovant de ce projet d’économie circulaire, nous avons été séduits chez Lemon Tri par la pluralité des enjeux auxquels ils s’attaquent : lutte contre les fractures territoriales grâce à l’installation de ses entrepôts près des quartiers politique de la ville, parcours d’insertion à destination des publics fragiles, emploi local… L’impact extra-financier est triple, avec une dimension environnementale, sociale et territoriale, au bénéfice de territoires plus durables et plus inclusifs. »

Annick Valette, présidente de MAIF Impact « En tant qu’entreprise à mission, MAIF a à cœur de soutenir des activités respectueuses de l’environnement et des hommes. Lemon Tri a su nous convaincre en arrivant à allier la recherche d’impact environnemental et l’insertion par l’activité économique. Grâce à la pertinence de son modèle et la vision des fondateurs, nous sommes convaincus que Lemon Tri saura contribuer au développement de nouveaux modèles d’économie circulaire et de gestion de déchets. C’est pour ces différentes raisons que MAIF Impact est ravie d’ajouter Lemon Tri à son portefeuille d’entreprises porteuses d’innovation sociale forte.»

Source : Communiqué de presse

       Partager sur facebook Partager sur twitter