Partager sur facebook Partager sur twitter

Le leader de l’analyse des données climatiques KAYRROS lève 40 M€

Mercredi 23 mars 2022 à 15h40

KAYRROS, le leader de l’analyse des données climatiques et énergétiques, a réalisé un nouveau tour de table de 40 millions d’euros. L’Etat, au travers de French Tech Souveraineté qui s’inscrit dans le cadre de France 2030 piloté par le Secrétariat général pour l’investissement (SGPI) et opéré par Bpifrance, la Banque européenne d’investissement (BEI), NewSpace Capital, OperaTech Ventures, branche VC de BNP Paribas participent à cette levée de fonds aux côtés des investisseurs historiques qui réinvestissent à cette occasion.

Cette opération permettra de soutenir le développement des technologies de détection géospatiale de Kayrros, qui révolutionnent l’analyse des images satellites et autres données permettant d’évaluer l’empreinte climatique résultant des activités économiques. Les mesures de Kayrros permettent aux entreprises et aux institutions publiques de maîtriser les risques climatiques, de déployer des stratégies de transition vers une économie à faible émission de carbone et d’atteindre les objectifs de développement durable.

Ce financement participe de la construction d’un Nouvel Espace, composé d’une grande diversité d’acteurs financés à la fois par des fonds privés et des agences d’État, et promouvant la souveraineté spatiale en des termes radicalement nouveaux. Le soutien apporté à Kayrros par French Tech Souveraineté, dont c’est le premier investissement, exprime la volonté de la France de travailler à la fois avec les acteurs établis et de nouveaux acteurs pour réussir le défi des nouvelles explorations spatiales. France 2030 entend consacrer un ensemble de 1,5 milliard d’euros pour faire émerger d’ici cinq ans une offre française de lanceur réutilisable, des acteurs du Nouvel Espace et de constellation de connectivité.

Ce tour de table témoigne aussi de la pérennité du modèle de Kayrros et porte à 72 millions d’euros les fonds levés par l’entreprise depuis sa création en 2016. Il permettra d’accélérer le développement commercial de Kayrros, renforçant ainsi sa position de leader mondial dans le secteur de la surveillance géospatiale, essentielle pour répondre à l’urgence climatique.

Antoine Rostand, Président de Kayrros ajoute: « Ce tour de table réunit plusieurs domaines d’intérêt pour Kayrros, à commencer par le secteur public représenté par la Banque européenne d’investissement (BEI) et pour le compte de l’Etat par Bpifrance via le fonds French Tech Souveraineté. Leur participation souligne l’importance du secteur du Nouvel Espace dans la politique climatique française et européenne, comme l’a exprimé le président Emmanuel Macron dans sa présentation de la stratégie spatiale européenne. »

« De son côté, Opera Tech Ventures, branche VC de BNP Paribas, fournit une expertise de premier ordre dans le secteur financier, un secteur qui n’était pas représenté jusqu’à présent par les investisseurs de Kayrros, apportant des conseils précieux alors que nous répondons à la demande croissante du secteur en matière de données climatiques. »

« Également, NewSpace Capital va nous aider à nous développer en tant que leader émergent de l’industrie spatiale. Et le soutien continu de nos premiers investisseurs continue de nous dynamiser à mesure que nous nous développons. »
« La disponibilité de données climatiques fiables en temps quasi-réel est un avantage stratégique pour les pays, pour leur sécurité énergétique, leur durabilité et leur croissance économique. S’appuyant en partie sur les données publiques de l’Agence spatiale européenne, Kayrros et ses partenaires ont construit une boîte à outils permettant de lutter contre le réchauffement climatique dont il faut maintenant accélérer l’adoption. C’est à titre que Bpifrance, soutient cette opération. » a déclaré Adrien Muller de Bpifrance.

Ambroise Fayolle, Vice Président de BEI, précise : « La sécurité énergétique et l’empreinte carbone sont des enjeux essentiels pour les secteurs public et privé. Kayrros a développé des solutions puissantes pour relever ces défis. Les objectifs de Kayrros sont en phase avec la politique économique et climatique européenne et la BEI est heureuse de soutenir Kayrros dans la poursuite de ces objectifs. »

Felix von Schubert, Président de NewSpace Capital, a déclaré : « Depuis sa création en 2016, Kayrros s’est imposé comme l’expert mondial du traitement des données spatiales appliqué à l’énergie et au climat pour les marchés publics. Le savoir-faire acquis par Kayrros aura un vaste périmètre d’application à mesure que l’action climatique s’accélèrera. Cette levée de fonds ouvre un nouveau chapitre dans le développement de Kayrros alors que l’appétit pour les mesures d’impact climatique va croître de manière exponentielle. »

Jacky Abitbol, Managing Partner de Cathay Innovation, a déclaré : « La lutte contre le changement climatique est au cœur des préoccupations des entreprises et des gouvernements qui s’efforcentde plus en plus de transformer leurs engagements en résultats concrets. Grâce à sa technologie basée sur l’intelligence artificielle, la plateforme de Kayrros permet aux organisations d’agir concrètement pour relever le grand défi de notre époque en leur fournissant des informations de qualité et pertinentes. Depuis notre premier investissement dans Kayrros en 2018, nous avons cherché à soutenir l’entreprise dans sa quête de progrès, et avons été témoins du succès de l’équipe sur le long-terme. Nous sommes ravis de poursuivre notre accompagnement à leurs côtés et de soutenir l’entreprise dans ses projets futurs »

Cette nouvelle levée de fonds comprend des investissements en fonds propres et quasi-fonds propres.




A propos de Kayrros

Fondée en 2016 à Paris par un groupe multidisciplinaire d’ingénieurs, d’économistes et de mathématiciens experts en énergie et en intelligence artificielle, Kayrros s’est rapidement imposée comme leader dans l’application des techniques géospatiales d’observation de la terre au service de l’action climatique, de l’optimisation du système énergétique, du suivi en temps réel des actifs industriels et des chaînes d’approvisionnement, et d’une meilleure connaissance et compréhension du climat et de l’environnement. Lauréate de la French Tech 120, Kayrros déploie ses activités à partir de son siège parisien et de ses bureaux de Houston, New York, Londres, Bangalore et Singapour.

En collaboration avec le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) et l’Agence Spatiale Européenne, Kayrros agrège et analyse d’immenses quantités de données publiques, satellitaires et géolocalisées pour en extraire des signaux quantifiés propres à guider les décisionnaires des secteurs public et privé et à accélérer leur transition vers une économie à bas carbone. Les outils développés par Kayrros pour mesurer les impacts climatiques et environnementaux permettent notamment le suivi en temps quasi-réel des émissions de CO2 et de méthane ainsi que des volumes de carbone séquestrés dans la végétation.

Pendant la COP26, la France a invité Kayrros et le CNES à démontrer à Glasgow leurs réalisations dans le domaine de la technologie géospatiale. Kadri Simson, Commissaire européen à l’Energie, a cité les analyses de Kayrros et en a reproduit les données cartographiques dans sa présentation de la Stratégie européenne pour réduire les émissions de méthane. Celle-ci s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre par la Commission Européenne du Green Deal européen et des diverses feuilles de route proposées par l’Agence Internationale de l’Energie (qui utilise également les données Kayrros) et autres organismes internationaux pour faciliter la transition énergétique.

Forte d’une couverture de plus de 200 000 actifs, Kayrros permet à ses clients de suivre la performance industrielle et environnementale de leurs actifs ou groupes d’actifs en temps quasi-réel et leur offre ainsi les moyens d’optimiser leurs décisions opérationnelles et financières et de communiquer sur leurs objectifs en toute transparence. Les utilisateurs des données Kayrros peuvent y accéder dans le cadre de workflows propriétaires ou collaboratifs.



Source : Communiqué de presse

       Partager sur facebook Partager sur twitter