Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn

Le jeu vidéo éducatif POWERZ lève 7 M€

Lundi 19 juillet 2021 à 18h12

PowerZ, le jeu vidéo éducatif à partir de 6 ans, annonce une nouvelle levée de 7 millions d’euros moins d’un an après un premier tour de financement de 3 millions d’euros. Cette nouvelle levée de fonds est menée par Bpifrance via son fonds Digital Venture, Raise Ventures ainsi que Bayard groupe de presse et d’édition, leader sur le secteur de la jeunesse et partenaire privilégié du monde de l’éducation. Les investisseurs historiques (notamment Educapital, Hachette Livre, Pierre Kosciusko-Morizet, Michaël Benabou) participent également à cette nouvelle levée.

"En septembre dernier nous nous sommes lancés avec une idée un peu folle sur un PowerPoint : créer un Fortnite de l’éducation. En moins d’un an, nous avons réussi à concrétiser notre projet et nous avons la chance de pouvoir maintenant compter sur le soutien d’une communauté de dizaines de milliers d’enfants et de parents. Notre nouvelle mission est maintenant de faire de PowerZ une plateforme éducative mondiale qui répond aux attentes de la communauté PowerZ.", précise Emmanuel Freund, président et cofondateur de PowerZ.


Le concept validé grâce au succès de la version alpha

Trois mois ont suffi à PowerZ pour valider sa version alpha après le succès des premiers chapitres du jeu. PowerZ est le jeu éducatif réclamé par les enfants qui ont commencé à y jouer. Chacun a joué 4 heures en moyenne à cette première version, chaque session durant environ 30 minutes.

Au fil des 3 premiers chapitres déjà disponibles, les champs d’apprentissages se sont élargis. Les enfants peuvent désormais développer leurs connaissances dans une dizaine de domaines d’apprentissage (calcul mental, géométrie, vocabulaire, langues vivantes, langue des signes française…) et s’initier à une dizaine d’activités périscolaires et culturelles (astronomie, photographie, architecture, sculpture, cuisine, faune, flore, yoga…).
Depuis février 2021, plus de 20 000 enfants ont rejoint la communauté PowerZ ; ils ont pu avancer dans l’aventure et participer au développement du jeu en laissant des commentaires pour imaginer de nouvelles fonctionnalités.

Lancement des versions mobiles sur iPad et iPhone

Dès aujourd’hui, PowerZ est disponible sur iPad. L’application iPad est téléchargeable gratuitement sur le store Apple et l’application iPhone sera proposée prochainement. Ces 2 nouvelles applications permettent une expérience de jeu plus fluide grâce au gameplay disponible sur mobile.

De nouvelles ambitions

Grâce à ce nouveau tour de financement, PowerZ va se concentrer dans les prochains mois sur :

- L’accélération de la création de nouveaux contenus et fonctionnalités innovantes pour enrichir la plateforme

- Le lancement d’une version en anglais pour rendre le jeu disponible sur de nouveaux marchés

- L’extension de l’accès à de nouveaux devices en commençant par l’iPad dès aujourd’hui, l’iPhone dans les prochaines semaines et Switch et les autres consoles début 2022.

PowerZ confirme également sa vision pour le développement de son monde ouvert : créer un écosystème de studios de jeux vidéo qui créent de nouveaux chapitres et viennent ainsi étendre l’expérience et les apprentissages disponibles. Les 3 premiers chapitres du jeu ont ainsi été développés avec des studios partenaires Zero Games, Opal Games et ArkRep.

“Depuis sa création en 1873, le Groupe Bayard ne cesse de se réinventer avec pour objectif essentiel de tisser des liens toujours plus forts avec ses publics. Notre investissement dans PowerZ est une manière de poursuivre cet objectif pour la jeunesse. Leaders en presse et en édition sur le secteur de la jeunesse, nous sommes convaincus que le monde de l’éducation doit continuer à évoluer pour rester fidèle à sa mission. L’ambitieux projet de PowerZ est une réponse visionnaire car il permet aux enfants d’apprendre avec les possibilités offertes par les nouvelles technologies. Nous avons hâte d’approfondir notre collaboration avec PowerZ et de voir comment nos contenus peuvent intégrer le monde ouvert qu’ils ont créé.”, a commenté Pascal Ruffenach, président du directoire de Bayard.

Bruno Villeneuve, Directeur de Participations chez Bpifrance, déclare : “Nous avons tout de suite été séduits par la capacité d’exécution des équipes de PowerZ. En moins d’un an, la société a su créer une forte identité et a réussi à démontrer qu’il était possible de conjuguer jeu vidéo et éducation avec une ambition mondiale. La plateforme s’adresse à tous les jeunes grâce aux dernières technologies d’adaptive learning. Nous sommes très fiers d’accompagner PowerZ dans ce nouveau chapitre. ”

Sophia Martin, Directrice de Participations chez RAISE Ventures, ajoute : “Nous avons rapidement été séduits par ce projet très ambitieux. La vision de ses fondateurs fait de PowerZ une edtech for good by design. Les enjeux pour l’éducation dans les années à venir sont énormes et le time to market est parfait pour proposer une plateforme éducative globale qui permet à la fois de démocratiser l’éducation et de réinventer un secteur qui a tant besoin d’innovation.”

Litzie Maarek, cofondatrice d’Educapital, conclut : « Investisseur pionnier de l’edtech en Europe, Educapital a été séduit par l’approche unique et audacieuse de Powerz, à la croisée entre jeu vidéo immersif et plateforme éducative. Depuis notre investissement il y a 1 an, les réalisations ont été à la hauteur de nos attentes et nous sommes fiers et enthousiasmés de poursuivre l’aventure aux côtés de cette équipe ambitieuse. »

A propos de PowerZ

Fondé en 2020, PowerZ est un mouvement pour repenser l’éducation et construire un leader européen de la EdTech libre, ouvert et bienveillant. PowerZ est le premier jeu vidéo intelligent qui permet à tous les enfants du monde d’explorer l’univers des possibles grâce à une expérience d’apprentissage hybride à la croisée du virtuel et du réel. Depuis sa création, PowerZ a levé 10M€ auprès d’investisseurs de premier plan : Pierre Kosciusko-Morizet, Mickael Benabou, Octave Klaba, Hachette Livre, Bayard, Bpifrance Digital venture, RAISE Ventures ou EduCapital.

Source : Communiqué de presse

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn