Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

Le groupe canadien d'ingénierie SNC-LAVALIN achète le britannique KENTZ pour 1,2 md£

Mardi 24 juin 2014 à 13h41

Le groupe canadien d'ingénierie SNC-Lavalin a annoncé lundi l'acquisition de la société britannique de services pétroliers Kentz pour 1,2 milliard de livres (1,5 milliard d'euros).

SNC-Lavalin offre 9,35 livres par action de sa cible, soit un prix de 33% supérieur à son cours de clôture de vendredi, selon un communiqué.

La transaction, approuvée par les conseils d'administration des deux groupes, "est parfaitement conforme à la stratégie de SNC-Lavalin visant à devenir une entreprise de services d'ingénierie et de construction de premier plan", et fera de lui un acteur mondial sur ce segment au sein du secteur pétrolier et gazier, souligne-t-il.

L'opération devrait également mieux équilibrer le profil de risque de l'acquéreur en augmentant fortement la part de son chiffre d'affaires issue de la vente de services.

SNC-Lavalin prévoit en outre que l'opération aura un effet positif sur ses résultats dès le premier exercice complet qui suivra l'intégration de Kentz. Elle devrait ainsi générer des synergies de coûts annuelles d'environ 50 millions de dollars canadiens à cet horizon.

Ce rachat va notamment permettre à SNC-Lavalin de se développer dans des domaines nouveaux pour lui comme les hydrocarbures non-conventionnels, dont les sables bitumineux exploités à grande échelle au Canada, ou le gaz naturel liquéfié, et de renforcer sa présence dans des régions stratégiques comme le Moyen-Orient, l'Amérique du Nord et l'Asie-Pacifique.




Copyright © 2014 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn